RDC: le ministre Molendo Sakombi dans le collimateur d’un député pour spoliation


Le député national Tony Mwaba annonce l’interpellation prochaine du ministre des affaires foncières, après avoir “été saisi par les maraîchers”.

‹‹J’ai décidé de sortir le ministre de son bureau pour qu’il vienne nous donner des informations sur ce qui se passe à la vallée de la Funa, Lemba Imbu et au Marché Matadi Kibala, 3 sites ou patrimoines fonciers privés de l’État spoliés››, a-t-il déclaré sur Top Congo FM.

L’élu de la circonscription électorale de Lukunga a poursuivi que: ‹‹sur les 3 sites, il y a des autorités politiques locales, des officiers de l’Armée et de la Police avec l’aide des gens, qui se sont improvisés chefs coutumiers, qui morcellent des terrains affectés aux activités agricoles et les vendent››.

À travers le même canal, Mwaba a également renseigné qu’au moment de sa déclaration, ‹‹il y a des occupants qui sont en train de construire et d’ériger de construction anarchiques, qui constituent la cause principale de différentes érosions et d’affaissement des sols que connaît la ville de Kinshasa››.
René KANZUKU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut