RDC: le pasteur Mukuna doute du pouvoir de Félix Tshisekedi

0
175


Lors d’une journée dite « d’éveil de conscience” organisée ce samedi 28 décembre dans la commune de Bandalungwa, l’évêque Pascal Mukuna, responsable de l’église Assemblée chrétienne de Kinshasa -ACK-, a exigé la publication de l’accord signé entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

Le président de l’équipe de football congolais, FC Renaissance a également dressé un tableau sombre du pays sur le plan politique et administratif. Pour lui, c’est l’Alliance FCC-CACH qui bloque le président Félix Tshisekedi.

«Il faut que les leaders religieux commencent à interpeller les autorités de l’Etat. Les gens étaient contents de la venue du nouveau président après les élections. L’église travaille avec l’autorité établie. A l’heure actuelle, l’autorité s’appelle Félix Tshisekedi Tshilombo, une autorité connue par la constitution et la communauté internationale. Nous connaissons la constitution mais jusqu’à présent nous ne savons pas ce qui est dit dans cet accord qui bloque les choses››, a-t-il déclaré.

Et de poursuivre: ‹‹Nous sommes en train de conscientiser les leaders religieux puisqu’il y a quelque chose qui ne va pas mais, ils nous montrent autre chose tandis qu’au fond rien ne marche. Le pays va où ? S’il n’y a pas des courageux, rien ne va changer. C’est pendant la journée qu’on alerte sur la présence d’un sorcier. Il y a un blocage et le peuple ne comprend pas. Le chef de l’Etat travaille comme si il n’a pas les mains libres ».

Par ailleurs, cet homme de Dieu craint que le pays puissent avoir des dirigeants des entreprises publiques issus du FCC et CACH:
‹‹Soit nous sommes dans la formule 1+4 soit on a un président élu étant donné qu’on ne voit pas clair. Le pays est pris en otage par un groupe d’individus. Nous disons non. Nous finirons par avoir des PDG FCC et CACH, des militaires et policiers FCC et CACH. Nous voulons que le chef dirige comme il se doit. Que cet accord qui met le peuple en péril soit rompu. S’il faut des prières de feu, nous le ferons».
René KANZUKU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici