Rentrée parlementaire : le MLC invite ses élus à préserver les acquis de la constitution

0
47
Une vue de la rentrée parlementaire, le 15 mars 2020 en RDC

La rentrée parlementaire en RDC a bel et bien eu lieu ce mardi 15 septembre. Tout le monde était au rendez-vous. Le plus remarquable, le sénateur Joseph Kabila, ancien président de la RDC.

Rentrée parlementaire du sénateur Joseph Kabila, ancien président de la RDC

Alors que la session parlementaire de septembre 2020 spécialement budgétaire s’annonce riche en activités, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), invite les députés nationaux et sénateurs élus sur sa liste à préserver les acquis de la constitution de la République démocratique du Congo.

Le Mouvement de libération du Congo demande à ses élus d’apporter toute contribution utile dans la construction d’un débat démocratique faisant triompher l’idéal et les valeurs du MLC fondées sur son intransigeance à défendre les attentes et aspirations du peuple.

Cet appel intervient après une session de travail essentiellement consacrée à la rentrée  des Assemblées délibérantes entre Jean-Pierre Bemba et Eva Bazaiba, respectivement président national du MLC et Secrétaire générale du même parti.

Prônant l’unité du pays, le parti de l’ancien vice président de la RDC invite les élus du peuple à un combat sans répit contre le régionalisme et le tribalisme.

Ce parti invite ses membres à accorder une grande importance à la cohésion et concorde Nationale.

Le MLC a également invité ses élus à ne pas transiger avec la réforme du système électoral. Pour le parti du chairman, cette réforme doit porter en elle le devoir de redévabilité assortie des sanctions, l’inclusivité ainsi que la transparence dans la gestion de la CENI.

 

 

Foudre OTSHUDI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici