Revue de la presse Kinoise du lundi 16 novembre 2020

0
296

Les journaux parcourus ce matin sont revenus sur la crise persistante entre la coalition FCC-CACH, la baisse du prix du passeport Congolais et le nouveau single de la chanteuse Tshiala Muana « Ingratitude « .

Tensions FCC-CACH

« Kabund appelle Joseph Kabila à prendre ses dispositions d’ici à la fin de la coalition FCC-CACH », titre médiacongo.net
Jean-Marc Kabund a annoncé aux militants de l’Union pour la Démocratie et le progrès social (UDPS) réunis pour un meeting à Kikwit ce dimanche 15 novembre, la fin de la coalition au pouvoir et invite, à cet effet, l’ancien président Joseph Kabila à prendre ses dispositions, fait remarquer ce journal.
« Nous avons appris que Joseph Kabila a écrit aux présidents africains qu’il va paralyser le pays si Félix Tshisekedi mettait fin à la coalition. Maintenant, je l’annonce officiellement à partir de kikwit que la coalition n’aura plus lieu qu’il prenne donc ses dispositions », indique Jean-Marc Kabund.

Par ailleurs, poursuit ce journal, Kabund va travailler de sorte à mettre le Front commun pour le Congo (FCC) hors d’État de nuire afin de permettre à Félix Tshisekedi de travailler selon l’esprit du slogan le « Peuple D’abord ».

Toujours à ce sujet, 7sur7.cd écrit
le message de Kabund à Kabila et FCC: « Il n’y aura plus de coalition ».

Pour ce journal, La coalition FCC-CACH traverse une période de crise sans précédent, selon plusieurs observateurs et analystes politiques Congolais.

« Nous n’avons pas formé la coalition FCC-CACH puisqu’on aimait Kabila qui nous a tué », titre Actualité.cd de son côté.
Jean-Marc Kabund explique que l’UDPS n’avait pas de choix que de respecter le principe de la constitution en coalisant avec l’ancien chef de l’État qu’il accuse de s’offrir la majorité parlementaire avant de rappeler que Joseph Kabila fut le bourreau de l’UDPS.
Il a aussi expliqué que les deux plateformes, Cap pour le Changement et le Front commun pour le Congo ne s’étaient pas entendues pour faire souffrir les Congolais mais plutôt de travailler pour son bien. Précise le quotidien.

Pour sa part nouvellevision24.com qui cite André-Alain Atundu, un des porte-parole du FCC titre: « RDC-consultations nationales: un complot pour neutraliser notre autorité morale Joseph Kabila, le mettre hors-jeu, avec lui le FCC »
Ce média en ligne note que
Le camp Kabila voit à travers ces consultations, une tentative de refaire l’unité de l’ex-opposition dont est issue le président Tshisekedi. Selon André-Alain Atundu, les marges de M. Tshisekedi sont cependant étroites.

actu30.cd cite le député national Juvenal Munubo de l’UNC, parti cher à Vital Kamerhe qui suggère une rencontre « urgente » entre le chef de l’État Félix Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila pour résoudre les questions liées à la crise qui sévit au sein de la coalition au pouvoir ; FCC-CACH.

Baisse du prix du passeport

raodiookapi.net en ce qui le concerne titre: « Le prix du passeport passe de 185 à 99USD »
Pour ce média en ligne, l’équivalent en Franc Congolais de 99USD est désormais le nouveau prix du passeport Congolais. Ce prix, indique ce journal, est fixé par un arrêté interministériel signé la 10 novembre 2020 par la ministre des affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza et le ministre des finances, Sele Yalaghuli.

Selon ce média, cet arrêté interministériel fixe le délai d’attente pour la livraison du passeport biométrique à 7 jours pour les requérants se trouvent à Kinshasa, 14 jours pour ceux des provinces et à 28 jours pour ceux de l’extérieur du pays, renchérit ce journal.

« RDC: le passeport désormais à 99 USD, une des promesse de Fatshi réalisé  » écrit congoprofond.net
La baisse du coût des passeport congolais, fait savoir congoprofond.net était l’une des promesses électorales du chef de l’État Félix Tshisekedi avant son accession à la magistrature suprême. Avec ce coût, l’on peut dire que c’est un point positif qui s’inscrit dans le cadre de son bilan.

Chanson « Ingratitude de Tshiala Muana »

Selon libregrandlac.com
cette chanson passe pour un véritable miroir et peigne, peignant les incommodités et perversités de la société Congolaise. Une chanson qui fâche souligne cette presse en ligne

Pour libregrandlac.com, dans ‘‘Ingratitude’’, Tshiala Muana raconte l’histoire d’une douloureuse séparation amoureuse dans laquelle un homme quitte sa femme pour une autre sous une motion de trahison.
Deux photos illustrent l’audio de 4 minutes, sur la première, il y a la chanteuse congolaise Tshala Muana et sur l’autre le président Felix Tshisekedi et Joseph Kabila lors de la passation de pouvoir.

libregrandlac.com conclut:
Au regard de ce qui se passe actuellement dans notre pays, ce morceau musical est non seulement un message ciblé mais aussi il vient corriger certaines conduites au sein de la société.

mediacongo.net rapporte que cette chanson est frappée d’une interdiction provisoire par la commission de censure en attendant que l’artiste régularise sa situation.
Une source du FCC a fait savoir à mediacongo.net que cette chanson est une balle lancée à Félix Tshisekedi afin qu’il respecte ses engagements envers Joseph Kabila.

Africain.com parle de : » un crime presque parfait « .

Journal des Nations

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here