Udps-Kananga : Kabund n’a pas qualité de me destituer, je suis et je reste le président fédéral de l’Udps ( Blandard Tshimbombo)

0
154

Au lendemain du réaménagement opéré à travers le pays au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale (UDPS) parti présidentiel, dans la ville de Kananga au Kasaï Central, les réactions surgissent de partout. La plus chaude est celle de Blandard Tshimbombo qui  rejette la décision de Jean Marc Kabund, président intérimaire de l’Udps nommant Gabriel Ilunga président fédéral comme son remplaçant.

« Je ne suis pas d’accord, le peuple congolais n’est pas d’accord, le peuple va réagir à ces décisions », lâche  Blandard Tshimbombo Bulanda Buimpe, précédent président fédéral désavoué par Kabund.

Selon lui, Jean Marc Kabund n’a pas qualité de le destituer, au regard des statuts du parti ajoute-t-il. Il considère que Kabund n’est qu’un intérimaire et à ce titre, il ne peut pas prendre une telle décision. Blandard Tshimbombo se dit être reconnu officiellement par la décision 131 signé par le feu Étienne Tshisekedi et restera président fédéral.

« Le règlement et les statuts de l’UDPS ne reconnaissent pas à un président intérimaire de prendre la décision de nommer ou de révoquer quelqu’un. Ce qu’il a fait n’engage que lui, je suis président fédéral depuis 36 ans et j’y reste », martèle Blandard Tshimbombo.

Avec cette nouvelle nomination, Gabriel Ilunga Kayembe est porté à la présidence du comité fédéral de Kananga, secondé par Justin Tulume Kasawu, Amandus Katanga,  Charles Kamuanga Ntambwe et Bernard Bukasa Kamanga.

 

Christiany TSHILANDA (à Kananga)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici