RDC : Après plusieurs soupçons, c’est officiel, Lambert Mende et son regroupement politique rejoignent l’Union sacrée de Félix Tshisekedi

0
76

C’est officiel, le très défensif porte-parole des gouvernements sous le régime de Joseph Kabila, Lambert Mende Omalanga vient de rejoindre l’Union Sacrée de la Nation initiée par Félix Tshisekedi Tshilombo, actuel président de la RDC.

La confirmation de ce basculement vient d’être confirmé ce mercredi 13 Janvier 2020 à travers une déclaration des partis politiques membres du regroupement CCU et Alliés. Ces derniers trouvent qu’il y a nécessité de mettre fin à la crise Politico- Institutionnelle qui plombe depuis plusieurs mois l’émergence de la République Démocratique du Congo.

Aussi, soucieux de rétablir la cohésion Nationale seule à même de permettre au pays de et à ses institutions de prendre en charge utilement les priorités du développement et de faire face efficacement à l’instabilité et à l’insécurité récurrentes particulièrement dans les parties Est et Nord-Kivu du Territoire National , Lambert Mende et son regroupement politique décident de participer et apporter appui à la coalition gouvernementale dénommée  » Union sacrée  » de la Nation

Ils sont convaincu qu’il est de la responsabilité Citoyenne de contribuer à éradiquer le climat délétère ambiant et de veiller à endiguer les difficultés sociales et économiques qui terrassent nos populations sur toute l’étendue de la République.

Ce regroupement prend en compte la menace que font poser sur les intérêts nationaux les polémiques stériles et fratricides observées depuis la dissolution de la Coalition FCC-CACH à laquelle il a appartenu. Considérant l’initiative du président de la République Felix Tshisekedi de créer une coalition gouvernementale plus large dénommée  » Union Sacrée Mende Omalanga prends l’engagement de prendre part à l’élaboration d’un programme de gouvernement dédié à l’enracinement de l’Etat de droit, au renforcement de la souveraineté Nationale, d’une véritable démocratie politique, économique, sociale et culturelle et à la lutte contre les Antivaleurs de corruption et de Tribalisme, de concert avec le chef de L’État conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution.

En somme, pour le regroupement CCU et Allié, il est impérieux de veiller au rétablissement de la cohésion nationale par la réconciliation des Congolaises et congolais, condition indispensable et incontournable pour garantir la prospérité nationale.

Foudre OTSHUDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here