CENI-RDC: La candidature de Ronsard Malonda entérinée, Acaj parle d’une prime à la fraude électorale

0
231

L’ Assemblée Nationale a entériné jeudi 02 juillet 2020, la candidature de Ronsard  Malonda au poste de président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour l’association  d’accès à la justice, (ACJ), le choix de Ronsard Malonda à la tête de cette institution d’appui à démocratie, est une prime à la fraude électorale et promet d’initier des actions citoyennes.

« Le choix de Ronsard Malonda est une prime à la fraude électorale, déclare Georges Kapianda, president d’ACAJ.

« Les actions citoyennes seront menées pour que sa validité se limite dans l’enceinte du Palais du peuple où il a beaucoup d’adeptes, c’est une honte pour la RDC » estime cette structure de la société civile congolaise.

Au registre des opposants à l’approbation de la candidature de Ronsard Malonda par l’Assemblée Nationale, radiookapi.net a relayé la réaction du secrétaire général de Nouvel Elan, parti membre de la plateforme LAMUKA.

Ce dernier affirme que l’entérinement par l’Assemblée nationale du procès-verbal des confessions religieuses portant désignation de Ronsard Malonda comme prochain président de la CENI est « irrégulier ».

Il révèle que le document sur lequel les députés nationaux se sont basés ne porte la signature ni du président, ni du vice-président des confessions religieuses.

La problématique du remplaçant de Corneille Naanga à la CENI, est une question épineuse qui divise en tout cas jusque là, les confessions religieuses.

En somme, la candidature de Ronsard Malonda, qui ne bénéficie pas de l’appui de l’église catholique et de l’Ecc, gagne peu à peu du terrain au sein des autres confessions religieuses et  à l’Assemblée Nationale où se trouve majoritairement les députés FCC.

L’ACAJ est une Organisation Non Gouvernementale et apolitique créée en septembre 2011 dont la majorité des membres est constituée des avocats.

Depuis 2011, cette ong milite pour la promotion et la défense des Droits de l’Homme, la Démocratie et l’État de Droit.

 

 

Foudre Otshudi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici