Gouvernement Sama Lukonde: « L’effectivité de la parité homme-femme demeure encore un long processus », ( Nathalie Kambala)

0
262

Le gouvernement Sama Lokonde compte en son sein 27% des femmes contre 73% accordé aux hommes, soit une légère augmentation de 7% constatée par rapport au précédent gouvernement.

Dans une interview accordée à journaldesnations.net, la secrétaire exécutive de l’ONG « Femme main dans la main pour le développement du Kasaï (FMMDK) », Nathalie Kambala Luse a fait savoir que les efforts sont à fournir pour la mise en pratique effective de l’article 14 de la constitution prônant la parité Homme/Femme.

Pour elle, la parité reste encore un défi à relever en République Démocratique du Congo (RDC).
Raison pour laquelle, l’effectivité de la parité homme-femmes demeure encore un long processus à parcourir.

ONG « Femme main dans la main pour le développement du Kasaï », a apprécié la nomination des femmes à la tête des ministères habituellement réservés aux hommes, avant de prendre acte de la présence de 27% de femmes.

« La nouvelle équipe gouvernementale de l’Union Sacrée sous l’ère de Sama Lukonde, apporte quelques innovations en faveur de la représentativité de la femme », a souligné la secrétaire exécutive, Nathalie Kambala.

Et d’ajouter: »Des postes qui étaient jadis occupés par les hommes reviennent aussi à la femme après plusieurs décennies de lutte. »

Pour elle, l’octroi de ces postes prestigieux aux femmes témoigne de la reconnaissance des compétences de ces dernières par leur chef des partis ou plateforme politique.

Il y a au total, 15 femmes dont 1 vice-premier ministre, 2 ministres d’État, 7 ministres et 5 ministres délégués.

Christiany TSHILANDA ( correspondant à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here