Tchad: le président Mahamat Idriss Déby a lancé un appel au calme et à la cohésion sociale

0
262

Pour sa toute première déclaration à la nation, suite aux manifestations du mardi 26 avril à N’Djamena, le successeur d’Idriss Deby qui n’est autre que son fils, Mahamat Idriss Deby s’est montré pacificateur et a souligné la responsabilité qui incombe à present au Conseil Militaire de Transition (CMT).

« Notre pays est au carrefour de son histoire. Ce moment crucial pour la Nation tchadienne engage le CMT à faire preuve de responsabilité et de pondération », a-t-il dit.

Le président du Conseil Militaire de Transition au Tchad a lancé un appel au calme, à la cohésion sociale et à la justice. Il a lancé un appel en direction de tous ceux qui sont en exil pour qu’ils reviennent au pays afin de travailler pour la stabilité du Tchad.

 » Le Conseil Militaire de Transition en appelle à une union sacrée autour de notre unique patrimoine qui est le Tchad. Tous nos compatriotes, en exil, pour une raison ou une autre et qui sont loin de leurs terres, doivent rentrer au pays pour le bâtir ensemble. Leurs frères, leurs fils, leurs parents les attendent comme nous les bras ouvert dans l’esprit de paix et de réconciliation », a-t-il déclaré.

Mahamat Idriss a souligné que le CMT obéit au souci cardinal de faire face à l’urgence absolue de devoir défendre la Patrie contre l’agression qu’elle subissait, de préserver les acquis de paix et de la stabilité et de garantir l’unité et la cohésion nationale. Il a promis de tout mettre en œuvre avec l’adhésion des filles et fils du Tchad pour maintenir la stabilité pour que le pays ne soit menacé ni de l’intérieur et ni de l’extérieur.

« Nous en appelons à la participation et à la bonne volonté de tous les citoyens dans cette phase cruciale et historique de la vie de notre jeune Nation. Les femmes et les jeunes auront toute la place qui leur revient de droit », a souligné le nouveau président tchadien.

En outre, il a indiqué que tout le monde doit simplement comprendre que tout acte, toute attitude et tout comportement contraire à l’unité nationale, au vivre-ensemble et à la paix est un grave préjudice causé à la Nation.

Christiane MUNOKI EKAMBO 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here