RDC: 1.934 décès (1.840 confirmés et 94 probables) et 862 personnes guéries d’Ebola

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail


Selon le bulletin quotidien du dimanche 18 août du Comité national multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola sur la situation épidémiologique dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri, le cumul des cas est de 2.877, dont 2.783 confirmés et 94 probables. Au total, 1.934 décès (1.840 confirmés et 94 probables) et 862 personnes guéries.

À en croire le même document, 387 cas suspects en cours d’investigation, 9 nouveaux cas confirmés, dont 5 au Nord-Kivu, notamment 2 à Katwa, 1 à Kayna, 1 à Musienene et 1 à Pinga, 3 en Ituri, à Mandima et 1 au Sud-Kivu à Mwenga.


8 nouveaux décès de cas confirmés, dont 5 au Nord-Kivu, 3 décès communautaire, dont 2 au Nord-Kivu, notamment 1 à Katwa et 1 à Musienene et 1 en Ituri à Mandima. 4 décès dans les CTE au Nord-Kivu, dont 2 à Beni, 1 à Butembo et 1 à Katwa, 1 décès dans le CT au Nord-Kivu à Beni, 10 personnes guéries sorties des CTE au Nord-Kivu, dont 6 à Mabalako, 3 à Beni et 1 Katwa.


1 agent de santé, vivant et vacciné, figure parmi les nouveaux cas confirmés de Kayna. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 154 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables), dont 41 décès. 2 décès communautaire en Ituri, dont 1 à Mandima et 1 à Komanda ; 3 décès dans les CTE au Nord-Kivu, 2 à Beni et 1 à Butembo ; Aucun décès au CT n’a été enregistré ; Aucune personne guérie n’est sortie des CTE.

Par ailleurs, le Comité renseigne que depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 197.172 personnes ont été vaccinées. Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 20 mai 2018.

À titre de rappel, les recommandations du Comite sont les suivantes :
Respectez les mesures d’hygiène de base, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou à la cendre ;
Si une connaissance venant d’une zone en épidémie vient vous rendre visite et qu’elle est malade, ne la touchez pas et appelez directement le numéro vert de la protection civile du Nord-Kivu ;

Si vous êtes identifié comme contact d’un malade d’Ebola, acceptez d’être vacciné et suivi pendant 21 jours ;
Si une personne décède à cause d’Ebola, respectez les consignes pour les enterrements dignes et sécurisés. Il s’agit simplement d’un mode d’enterrement qui respecte les coutumes et traditions funéraires tout en protégeant la famille et la communauté de la contamination par le virus Ebola.
Pour tous les professionnels de la santé, respectez les mesures d’hygiène dans les centres de santé et déclarez toute personne malade présentant les symptômes d’Ebola (fièvre, diarrhée, vomissement, fatigue, anorexie, saignement).
René KANZUKU

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp