RDC: Le prof Malembe parmi ceux qui assurent les bons offices de la Crise à l’UNPC

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Il n’est un secret pour personne que depuis plusieurs mois, l’Union Nationale de la Presse du Congo -UNPC- traverse sérieusement une zone de turbulence.

Pour la petite histoire, en juin dernier, “le Président” Joseph-Boucard Kasonga Tshilunde, reproché de plusieurs griefs, aurait été démis de ses fonctions par la Commission de Discipline et d’éthique professionnelle.

Il lui aurait été reproché, entre autres d’avoir abusé de ses pouvoirs, faisant preuve d’une mauvaise gestion de fonds dotés à la corporation journalistique.

Et ce dernier alors mécontent de cet acte, avait introduit un recours contre cette décision.

Et depuis, c’est la confusion totale qui règne surtout que l’affaire a été portée au niveau des instances judiciaires.

Très mécontents de cette situation, les présidents honoraires et membres d’honneur de cette association des journalistes à savoir, l’UNPC, sont montés au créneau pour apaiser les esprits de différentes parties en conflit, afin d’envisager une sortie de crise apaisée.

“Les présidents d’honneur et membres d’honneur, après échanges avec les animateurs des différents organes de l’UNPC, s’engagent à trouver une sortie de crise dans le cadre des statuts de l’UNPC à travers le Tribunal des Pairs, instance instituée par le Congrès, organe suprême de la corporation pour juger les actes des membres des organes de l’UNPC de la profession” : c’est ce que l’on pouvait lire des écrits formulés par ces anciens chevaliers de la plume, professionnels des médias.

L’on comptait dans cette commission, le Professeur Honorius causa Malembe Tamandiak, Stéphane Kitutu O’leontwa, Chantal Kanyimbo Monyonga, Modeste Mutinga Mutuishayi et Elvis Mutiri Wa Bashara.

Ces derniers ont signé ladite déclaration commune en date du 8 juillet 2019 à travers laquelle, ils déplorent le fait qu’une affaire disciplinaire interne à une corporation professionnelle se retrouve au niveau des instances judiciaires.

Blaise PUALA

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp