Butembo : fin de la dixième épidémie d’Ebola, l’évêque du diocèse de Butembo-Beni se réjoui et appelle à la prudence

0
87

L’Evêque du diocèse catholique de Butembo-Beni salue à l’instar d’autres couches sociales, l’annonce officielle de la fin de la dixième épidémie d’Ebola qui a vécu depuis le 1ier aout 2018 dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri en RDCongo, avec plus de 2 mille morts. La riposte n’a pas été facile. Cette épidémie d’Ebola a été « la plus longue, la plus complexe et la plus meurtrière », reconnait Eteni Longondo, Ministre national de la santé.

 

Devant la presse ce jeudi, Monsieur Sikuli Paluku Melchisédech appelle la communauté de son diocèse de mettre à profit les acquis de la réponse à Ebola pour combattre d’autres épidémies. « Ebola est finie », mais il faut rester « prudent ».

 

« C’est une invitation à la vigilance de tous les fidèles. La parole du ministre de la santé n’est pas automatiquement pour dire que plus rien ne se passera. Lui-même a dit, nous sommes déjà à la 11ième épidémie. Peut-être qu’il n’a pas tout dit sur ce qu’est cette maladie à virus Ebola et comment elle pourrait réapparaitre comme toutes les autres épidémies ordinaires : à l’instar de la malaria qui, malgré les traitements curatifs, reste une maladie endémique, on soigne mais ça revient », explique l’Evêque du diocèse catholique de Butembo-Beni, qui, d’ailleurs avait, au cours de la lutte contre ce virus initié la campagne de sensibilisation dénommée « Familles sans Ebola », « Ebola pas chez-moi ».

 

« On éloigne le risque mais le risque est toujours là. Il n’y a personne qui peut dire maintenant que nous maitrisons tout, les surprises sont toujours là », insiste ce prélat catholique.

 

La dixième épidémie d’Ebola en RDC a affecté 29 zones de santé du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri. Ici 3463 cas dont 3317 confirmés et 146 probables ont été notifiés, avec 2277 décès et 1171 personnes guéries. Malgré déclarée finie à l’Est de la RDC, une 11ième épidémie d’Ebola sévit depuis début juin dans la province de l’équateur.

 

Djiress BALOKI, depuis Butembo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici