RDC : une nouvelle zone de santé affectée par Ebola en Équateur

0
216

Il s’agit de la zone de santé de Makanza frontalière à celle de Bomongo qui avait déjà notifié deux cas d’Ebola. Le cas déclaré confirmé à cette épidémie est une femme de 34 ans. Elle réside dans l’Aire de santé Lusengo du village du même nom. Elle a été confirmée positive au virus Ebola le 28 septembre 2020.

D’après le comité national de la réponse à Ebola, celle-ci avait été une contacte non listée, moins encore vaccinée. « Les investigations se poursuivent afin de déterminer la source de contamination », lit-on dans le bulletin de la situation épidémiologique de ce mardi 29 septembre.

 

Dans le même document, les équipes de riposte indiquent le malade a débuté à présenter les signes de la maladie à la date du 12 septembre, mais avec une période d’exposition qui date du 26 août au 08 septembre.

 

« Cette femme a usé de l’automédication à domicile avec des produits antipaludéens du 12 au 17 septembre 2020 et les signes se sont accentués le 18 septembre. Elle a consulté le centre le Centre de santé de référence de Lusengo le 19 septembre, d’où l’alerte a été lancée. Investiguée et validée, la patiente a été mise en isolement et le prélèvement a été réalisé », fait savoir la même source, qui rassure que les actions de santé publique, notamment une investigation approfondie, sont en cours dans la zone.

 

Avec ce nouveau cas, le nombre des zones de santé en épidémie porte à 13, à savoir Bikoro, Mbandaka, Lotumbe, Ikobo, Bolomba, Wangata, Ingede, Lolango-Mampokoa, Lilanga-Bobangi, Monieka, Bolenge, Bomongo et Makanza.

 

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 01 juin 2020, le cumul des cas est de 125, dont 119 confirmés et 6 probables. Au total, il y a eu 50 décès dont 44 confirmés et 6 probables. 67 personnes sont guéries du virus.

 

Djiress BALOKI ( correspondant région Grands Lacs)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici