Beni: les enseignants menacent de déclencher une grève d’ici lundi

Sit-in des membres d’un comité syndical des enseignants au Palais du peuple siège du Parlement à Kinshasa, le 15/09/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

En territoire de Beni, le syndicat des enseignants du congo-SYECO- menace de déclencher un mouvement de grève d’ici le lundi 4 novembre. Cela fait suite à la non prise en charge des nouvelles unités et des enseignants non payés par le gouvernement congolais depuis le début de l’année scolaire en cours.

Ceci ressort de leur réunion tenue le mercredi 30 octobre en commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu, une province secouée aussi par l’insécurité grandissante et la dixième épidémie d’Ebola.

« On a vu la situation des non payés et des nouvelles unités dans les écoles secondaires comme dans les écoles primaires. Et on a vu une situation alarmante parce que depuis septembre ces gens ne reçoivent rien. Nous avons vu que ça c’est inhumain», a révélé le secrétaire permanent du SYECO en territoire de Beni, Mwami Pascal.

« C’est pourquoi nous lançons un appel vibrant à tous les partenaires de l’éducation de nous rencontrer avant le dimanche, parce que ce dimanche nous allons faire notre assemblée générale afin de faire l’évaluation de ce que nous venons d’entrevoir d’où c’est le dimanche qu’on aura une décision qui va accompagner l’année, si elle sera hypothéquée ou bien soit si l’année sera gratifiée», a-t-il ajouté.

Djiress BALOKI depuis Beni

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut