Beni :Poursuite des offensives contre les ADF, l’armée congolaise traque aussi des groupes armés locaux

0
66

Les forces armées de la RDC ont délogé le matin de ce mardi 23 juin les miliciens mai-mai jadis installés sur la colline Mughulungu dans le village de Makungwe en groupement Isale-Kasongwere, en territoire de Beni où les rebelles des forces démocratiques alliées-ADF ne cessent de tuer des civils depuis 2014.

Au cours des combats, un milicien a été grièvement blessé, trois autres capturés et une arme AK47 récupérée par l’armée loyaliste, a indiqué à journaldesnations une source militaire basée dans cette partie du territoire de Beni, à l’Est de la ville de Butembo au Nord-Kivu.

Cette situation a entraîné une panique au sein des habitants qui se sont dirigés dans différents milieux censés être sécurisés avant de revenir chez-eux en début d’après-midi.

Cependant, les activités sont restées paralysées au centre de santé Lulinda en zone de santé de Vuhovi où des malades ont été obligés de prendre fuite, certains avec leur perfusion, déplore un habitant.

« Ces assaillants seraient installés sur cette montagne il y a de cela plus d’une semaine et ils commençaient à rançonner la population locale ainsi que des passants», a fait savoir dans un message partagé sur les réseaux sociaux le soir de ce mardi, le président de la nouvelle société civile Congolaise territoire de Beni, Moïse Kiputulu.

 

Une source au sein de l’armée dans cette zone affirme que la patrouille continue sur cette montagne afin d’anéantir ces miliciens.

Djiress BALO, Correspondant ( Région Grands Lacs)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici