Nord-Kivu : 23 prisonniers libérés, malgré la grâce presidentielle, la condamnation pas effacée

0
95

La mesure de grâce accordée à un détenu en vue de sa libération ne blanchit pas le casier judiciaire. C’est la précision donnée ce lundi 22 février par le Procureur près le Tribunal de Grande Instance de Butembo, après la libération de 23 prisonniers de la prison centrale de Butembo.

Ces prisonniers ont bénéficié de la grâce présidentielle accordée par le chef de l’État Congolais, Félix Tshisekedi.

« La mesure de grâce n’efface pas la condamnation. Cette condamnation va demeurer dans le casier judiciaire », déclaré Valéry Mwali Lumande. Et de poursuivre:  » Les personnes bénéficiaires de la grâce présidentielle devront éviter de tomber dans la récidive parce qu’on tiendra compte éventuellement de leur comportement si elles commettent d’autres infractions».

Parmi les gracieux, 20 condamnés dans les juridictions civiles et 3 dans les juridictions militaires.

A noter que les personnes libérées sont entre autres celles condamnées à moins de 5 ans. Celles condamnées à plus de 5 ans ont vu leur peine réduite à 5 ans. Sur la liste des femmes, aucune d’entre elles n’a bénéficié de cette mesure.

Djiress BALOKI (correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here