RDC : Encore un soldat de la paix tué par les rebelles ADF, Leila Zerrougui indignée

0
69

Trés indignée, la Représentante spéciale du Secrétaire général et Cheffe de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation de la RDCongo (Monusco), Leila Zerrougui, condamne avec la plus grande énergie cette attaque perpétrée lundi 22 juin par des éléments présumés des ADF. Une patrouille de la Mission Onusienne en RDCongo a été prise d’assaut hier soir par les éléments des Forces démocratiques Alliés-ADF- à Makisabo, près de Beni, dans le Nord-Kivu. Bilan, un casque bleu indonésien a été tué et un autre blessé.
La Représentante spéciale exprime son émotion et présente ses plus sincères condoléances à la famille du défunt et au gouvernement indonésien. Elle souhaite un prompt rétablissement au blessé.
La victime de cette attaque participait à la construction d’un pont dans la zone de Hululu. La Représentante souligne le sacrifice des femmes et hommes casques bleus qui risquent leur vie quotidiennement loin de chez eux pour protéger les populations civiles et restaurer la paix et la stabilité à l’est de la RDC.
Ses pensées vont aussi aux soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo engagés dans des opérations d’envergure, à leurs familles, ainsi qu’à toutes les victimes congolaises des groupes armés qui continuent de sévir à l’est du pays.
Les Forces démocratiques Alliés sont des rebelles islamiques ougandais qui sévissent la terreur depuis 1995 à l’Est de la RDCongo. En décembre 2017, l’ONU a subi la plus grande attaque meurtrière causée par les rebelles ADF lors des affrontements avec l’armée régulière dans la base militaire de Semuliki, au Nord-Kivu. Un lourd bilan, 14 casques bleus Tanzaniens tués et 53 blessés ainsi que 5 militaires tués dans le rang des Forces armées Congolaise-FARDC-.

Christiane MUNOKI EKAMBO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici