Afrique-Grand Prix de Russie 2021: Grâce à Eric Békalé la boxe Arabe fait son printemps sur le continent

0
272

La bonne nouvelle annoncée par le Gabonais, comme une traînée de poudre, fait le tour et l’euphorie des athlètes du continent. Président de la FABA (Fédération Africaine de la Boxe Arabe) et vice-président de la fédération internationale de la boxe arabe (FIBA).

Éric Ella Békalé, comme c’est de lui qu’ il s’agit, ne cesse dès lors de galvaniser la troupe africaine pour un résultat honorifique à cette compétition planétaire à Moscou en Russie du 27 juillet au 10 août 2021. Dénommé « le Grand Prix de Russie » de cette première édition ÉRIC Békalé voudra faire de ce coup d’essais un coup de maître par lequel l’Afrique sera citée dans la cour des grands continents de ce sport émergent.

Progressivement et sûrement , l’Afrique se taille une part importante dans la boxe professionnelle arabe. Au nombre des exploits et au rôle d’un bilan à mi-parcours, le continent compte une trentaine de fédérations. Ainsi, cette discipline sportive vient de gravir un échelon et inscrit son rendez-vous à cette nouvelle compétition de boxe professionnel, le Grand prix de Russie (1ère édition) qui aura lieu à Moscou, du 27 juillet au 10 août 2021.

C’est d’ailleurs la plus célèbre compétition, la plus importante au monde dans l’histoire de cette discipline sportive. Loin d’être une rencontre exclusivement sportive, le Grand Prix de Russie se veut être une occasion d’échange culturel festif convivial de l’année.

Environ 30 pays africains

Pour la petite histoire, le Grand Prix de Russie est né du partenariat acté entre la Boxe Anglaise et la Fédération Internationale de la Boxe Arabe ( FIBA) en décembre 2020 en Russie.
C’est un partenariat fruit du combat colossal engagé par Éric Bekalé le gabonais, Vice-président aux côtés du tunisien le président de FIBA, Hédi Sédiri.

La franche collaboration entre ces deux africains épris d’inscrire cette discipline sportive au champ des plus grandes disciplines mondiales est le mobile essentiel de l’organisation de cette compétition à Moscou en Russie. Et ceci en commun accord avec l’État Russe.

« Notre continent qui compte aujourd’hui plus de trente fédérations aura son mot à dire durant cette compétition, malgré que le contexte sanitaire actuel ne facilite les choses, connaissant déjà la date de la compétition, on mettra un canevas de travail en place pour permettre à nos combattants d’être au point. Je suis optimiste », dixit Eric Ella. Le principe étant de deux combattants par pays (un homme et une dame), déjà 38 pays sur les 50 que disposent le continent africain ont donné leur accord de participation et marqueront de leur présence en juillet prochain à Moscou en Russie.

Les athlètes africains doivent marquer de leur performance cet événement en guise d’encouragement de gratitude à Ella Éric Békalé pour ces efforts inlassables pour le rayonnement et l’extension de ce sport de main en Afrique.

Francisco LAWSON ( Nouvelle Cloche)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here