RDC : Après son audition, le Vpm Tunda Ya Kasenda est rentré chez lui en homme libre

0
60
Tunda Ya Kasenda, Vice Premier Ministre, Ministre de la Justice.

Interpellé ce samedi 27 juin 2020 par le parquet près la cour de cassation pour faux en écriture, le Vice premier ministre de la justice (VPM), Célestin Tunda, est rentré à sa résidence en homme libre.

En effet, après une audition de près de 3 heures du temps à la cour de cassation, le Ministre de la justice qui était accompagné de plusieurs membres de son parti, le pprd, s’est rendu à la permanence du parti pour une réunion d’urgence.

Sans doute, un moment de frayeur pour le parti de l’ex.président Joseph Kabila Kabange et un mauvais quart d’heure pour le Vpm. qui a répondu à un mandat d’amener du procureur général, Victor Mukomo.

A la base, l’envoi des observations sur les propositions de lois controversées « Minaku-Sakata devant modifier des lois sur la magistrature.

À la permanence du pprd, le secrétaire permanent du parti de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani, promet des actions de terrain pour barrer la route à la dictature.

« Nous avons l’impression comme si, on veut ici instaurer petit à petit, une dictature plus forte que celle de Mobutu. » Et de poursuivre: »Nous disons, nous PPRD, non et nous allons résister contre cette dictature », vient de déclarer Emmanuel Shadary.

Durant 2 jours, du 23 au 24 juin, les fameux projets de lois sur la magistrature ont soulevé le courroux des « Wewa » (conducteurs des motos), sympathisants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), parti cher au président Félix Tshisekedi.

Foudre Otshudi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici