RD-Congo : 55 garçons et 12 filles victimes de violations graves

0
624

Au cours de la semaine écoulée, 67 enfants plus précisément  55 garçons et 12 filles ont été victimes de violations graves de leurs droits fondamentaux dans les provinces des Kasaï et dans l’est du pays, selon un rapport de la section Protection de l’enfant de la Mission des nations unies en RD-Congo. Ces violations concernent en majeure partie l’enlèvement, le recrutement et l’utilisation d’enfants. Au total 33 enfants ont été recrutés et utilisés par la milice Kamuina Nsapu et des groupes armés dans la province du Kasai. Près de la moitié d’entre eux, n’a pas encore atteint l’âge de 15 ans. Ceci constitue un crime de guerre, souligne la section Protection de l’enfant de la Monusco. Durant cette période, 29 cas d’enlèvement d’enfants ont été documenté dans les localités de Kalemie, Bunia, Beni et Butembo, soit une augmentation considérable par rapport à la semaine précédente. Cela s’explique par la recrudescence des activités des groupes armés dans ces zones. De plus, la section Protection de l’enfant a enregistré les meurtres d’un garçon et d’une fille ainsi que  trois viols sur mineures. Selon la  mission de l’Onu en RD-Congo ces graves violations des droits humains sont l’œuvre des éléments de la milice Twa, des groupes armés Mayi-Mayi Mazembe,ADF et FRPI ainsi que  agents des forces de défenses congolaises.

Ben Noto

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here