spot_img

Latest Posts

RD-Congo : progrès importants contre les Maladies tropicales négligées

célébration de la première journée nationale de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine à Kinshasa.

L’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme-ALMA- a intégré les maladies tropicales négligées-MTN- dans son agenda au même titre que le paludisme. Ces dirigeants africains ont fait le tour d’horizon des acquits et des défis à relever pour éradiquer les MTN. Selon le rapport de la réunion du groupe ALMA publié lors des assises du 30ème Sommet de l’Union Afrique à Addis-Abeba, la RD-Congo est au-dessus de la moyenne sur l’indice de couverture des pays qui luttent pour mettre fin à ces maladies d’ici 2020.  Elle s’est classée 18ème sur 47 pays.  Sur un total de 50 millions de personnes dans le besoin d’un traitement préventif, on note que 38 millions ont été atteints avec au moins un traitement en 2016 pour  un taux de couverture de 77%.    Au cours de la dite période, le  pays a lancé une chimiothérapie préventive contre le trachome aux côtés du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Zimbabwe. La RD-Congo multiplie les efforts pour sauver les vies des populations affectées par les différentes maladies tropicales négligées. Elle a commémoré mercredi 31 janvier, la première journée nationale de la trypanosomiase humaine africaine  pour attirer l’attention des partenaires, en vue de la  conjugaison des efforts visant l’élimination de cette maladie. Le pays bénéficie déjà de l’appui technique du Projet spécial élargi de lutte contre les maladies tropicales négligées-ESPEN- que coordonne l’Organisation mondiale de la Santé-OMS-. Cependant, il reste encore du travail à faire. Au nombre de ces maladies qui sévissent dans cette partie de l’afrique centrale,  1505 cas de la lèpre ont été notifiés entre 2015 et 2017 en RD-Congo, a rapporté le docteur Jean Musafiri, coordonnateur provincial du Programme national de lutte contre la lèpre et la tuberculose dimanche 28 janvier dernier, à l’occasion de la célébration de la 65ème journée mondiale de la lutte contre la lèpre. Selon la radio Okapi, la province de la Tshopo est parmi les provinces endémiques du pays. Plus d’une dizaine de zones de santé sont très affectées  dans cette région notamment Ubundu, Lowa, Bafwasende et Yaisuli. Toutefois, il a indiqué que le taux de guérison annuelle dépasse 95%. Dans le même registre, le ministère de la santé révèle que la RD-Congo détient plus de 80 % des cas des personnes souffrant de trypanosomiase humaine africaine ou maladie du sommeil recensés dans le monde. Cette maladie est localisée dans les provinces du Maindombe, Kwango, Kwilu, Kasai Central, Kasai Oriental, Lomami ainsi que dans le Sankuru.
Ben Noto

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.