RDC: Antonio Guterres procède à des nouvelles nominations à la tête de la Monusco

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Le Secrétaire général l’Organisation des Nations-Unies -ONU-, Antonio Guterres a procédé ce jeudi 27 juin à trois nominations dans la haute hiérarchie de la mission onusienne en RD-Congo. Sur la liste figure le nom de David Gressly, des États-Unis qui devient coordonnateur des Nations Unies pour les interventions d’urgence pour l’Ebola qui sévit depuis 11 mois à l’est de la RD-Congo.

Cette nomination entre dans le cadre de renforcement du mécanisme de coordination et de soutien à l’épicentre de l’épidémie d’Ebola, dans l’Est de la RD-Congo, notamment à Butembo, Bunia et Béni. Gressly arrive à ce poste avec une vaste expérience dans le leadership humanitaire ainsi qu’en politique et en matière de sécurité.

C’est un vétéran de la RD-Congo où il a assumé le poste de Représentant spécial adjoint du Secrétaire général depuis 2015.

Dans le même registre, Antonio Guterres place François Grignon, de la France en tant que son Représentant spécial adjoint par intérim pour la protection et les opérations auprès de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo- MONUSCO-.

François Grignon possède à son actif une vaste expertise acquise au cours de 20 années consacrées à l’appui des processus de paix et des opérations de maintien de la paix en Afrique centrale et orientale, à la fois pour des organisations non gouvernementales et les Nations Unies.

De son côté, David Mc Lachlan-Karr, de l’Australie occupe désormais le poste de Représentant spécial adjoint par intérim du Secrétaire général auprès de la MONUSCO. Il devient le nouveau Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies.

Il succède à sa compatriote Kim Bolduc, envers qui le Secrétaire général est reconnaissant pour son leadership et son engagement sans faille à appuyer les efforts humanitaires et de développement en RD-Congo.

Avec 26 ans d’expérience, Mc Lachlan-Karr a souvent notamment occupé plusieurs postes au sein du Programme des Nations Unies pour le développement -PNUD- et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires -OCHA- en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Christiane MUNOKI EKAMBO

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp