spot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

COP-27: Julien Paluku active la diplomatie industrielle et valorise l’industrie des batteries électriques de la RDC

Julien Paluku qui poursuit de plain-pied la diplomatie industrielle a pris part ce week-end à la table ronde sur le développement des minéraux de la batterie dans le contexte de la transition énergétique mondiale.

Dépêché à Charm El-Cheikh où se tient la Cop-27, le Ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya est au cœur depuis plusieurs jours du déclenchement d’un véritable marketing pour booster le projet de l’industrie congolaise des batteries électriques.

“Nous sommes venus partager la vision minière du président Félix Tshisekedi et donc la vision de la RDC par rapport à l’exploitation et à la transformation de la matière première face à la transition énergétique”, a-t-il révélé.



Au cours de ses interventions, Julien Paluku ne cesse de présenter la République Démocratique Démocratique du Congo comme une meilleure destination au monde pour l’industrie des batteries électriques grâce à ses minerais stratégiques dont le Cobalt, le lithium, manganèse et le nickel.

“Là, la RDC a une réponse à travers ses forêts et ses minerais stratégiques que sont la manganèse, le lithium, le cobalt, le nickel”, a-t-il précisé.

Et de poursuivre :

“D’ici 2050, autour de 900 millions voitures électriques seront demandées et autour de 200 millions en 2035 et 2040. C’est ainsi que nous réfléchissons sur comment nous devons capter ce marché et lutter en même temps contre le changement climatique parce que la pollution est très forte”.



A cette occasion, Julien Paluku a partagé l’expérience de la RDC sur le processus d’installation de la première usine de fabrication des précurseurs des batteries électriques et a mobilisé les partenaires financiers dont Afreximbank, BADEA et AFC qui lui ont réitéré leur ferme engagement pour matérialiser ce grand projet panafricain.

C’est ainsi qu’il fait savoir que “Prochainement, les partenaires financiers, Afreximbank, BADEA et AFC seront invités à Kinshasa pour que nous montions cette première usine de fabrication électrique”.

Par ailleurs, le patron de l’industrie congolaise a appelé les pays africains à ratifier leur adhésion au Centre Africain de Développement Minier (CADM) et à allouer un budget conséquent pour la promotion du secteur industriel au niveau du continent.

Notons que ce point de vue a également été partagé par le Secrétaire Exécutif intérimaire de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique-CEA, Antonio Pedro qui a insisté, lors de cette table ronde sur la nécessité du développement des chaînes de valeurs régionales, mentionne un communiqué de la cellule de communication et presse du ministère de l’industrie.



Nibez / journaldesnations.net

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.