Donald Trump au chevet du Texas, meurtri par les inondations

0
1395
Floodwaters from Tropical Storm Harvey flow in the Buffalo Bayou in downtown Houston, Texas, Monday, Aug. 28, 2017. (AP Photo/LM Otero)

Donald Trump était attendu mardi au Texas, frappé d’inondations sans précédent causées par la tempête Harvey qui menace à présent la Louisiane voisine, avec la volonté d’afficher l’unité des Etats-Unis face à cette « terrible tragédie ».

Pour l’instant, trois décès liés à la tempête ont été confirmés ce week-end par les autorités qui en comptabilisent six autres « peut être liés » depuis dimanche.

Accompagné de la « First Lady », Melania Trump, le président américain ne devrait pas se rendre à Houston lors de son passage au Texas, sous la menace constante de la montée des eaux, mais devrait s’arrêter plus à l’ouest, notamment à Corpus Christi durement touché, pour constater les dégâts dans cet immense Etat du sud, le deuxième du pays par la taille.

« L’état d’esprit des gens est incroyable », a-t-il souligné lundi, évoquant l’entraide entre voisins, amis ou « inconnus » face à cet ouragan dévastateur, le plus puissant à frapper le territoire américain depuis Katrina en 2005.

HISTORIC rainfall in Houston, and all over Texas. Floods are unprecedented, and more rain coming. Spirit of the people is incredible.Thanks!

« Nous sommes une famille américaine, nous nous battons ensemble », a-t-il martelé, soucieux de se poser en rassembleur, rôle qu’il n’a, en sept mois à la Maison Blanche, jamais réussi à endosser ou incarner, tant il a généré de crises et alimenté les divisions.

Il a promis que le gouvernement fédéral soutiendrait une reconstruction qui s’annonce « longue et difficile ».

Houston est la quatrième ville du pays avec 2,3 millions d’habitants et son agglomération compte plus de 6 millions d’habitants.

Les autorités avertissent néanmoins que le danger persiste, alors que le pic des inondations ne devrait être atteint que mercredi ou jeudi et que la tempête semble se renforcer sur la côte.

Précipitations record

Le coeur de la tempête, qui se déplace lentement, doit repasser sur le golfe du Mexique mardi avant de remonter vers le nord-est mercredi, frappant le sud-ouest de la Louisiane où M. Trump a déclaré lundi l’état d’urgence.

Après avoir touché la côte texane dans la nuit de vendredi à samedi, l’ouragan de catégorie 4 avait été rétrogradé en tempête tropicale. Il fait presque du sur-place depuis, provoquant des inondations monumentales.

De nombreuses familles restent bloquées ou s’entassent dans des abris. Routes et autoroutes sont inondées, comme de nombreuses maisons, avec des lignes électriques coupées.

Des barrages débordent et le génie militaire a commencé à ouvrir les réservoirs d’Addicks et Barker pour prévenir une catastrophe autour de Houston.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here