Le pictogramme du football africain Ndaye Mulamba tire sa révérence!

Il a fait la pluie et le beau temps à son époque. Il avait réussi à placer la barre très haut à tel enseigne que jusqu’à preuve du contraire aucun joueur africain n’a pu égaler sa classification, celle de marquer 9 buts lors d’une session sportive.

Pierre Ndaye Mulamba lui, il l’a fait. Il a été, depuis 1974, le meilleur buteur de l’histoire de la coupe d’Afrique des nations-CAN- tenue en Égypte.

Il est resté, jusqu’à ce samedi 26 janvier 2019 où il s’est éteint en Afrique du sud, l’icône du football africain à cause de son exploit. Un exploit qui a longtemps fait parler de la République Démocratique du Congo, jadis le Zaïre de feu Joseph-Désiré Mobutu Sese Seko Kuku Ngwendo Wazabanga, dans toutes les conversations internationales où le football africain était au centre.

Un amoureux du ballon rond qui a vécu à cette époque, n’a pu s’empêcher de tomber en extase lorsque nous lui avons tendu notre dictaphone pour une interview à chaud aussitôt que la triste nouvelle est parvenue à la rédaction de www.journaldesnations.net. L’on pouvait se croire être face à une aberration pathologique, mais cela n’était le cas, pas du tout.

C’était, inévitablement, une interview en mode 3 D. L’interviewé avait nettement l’impression de vivre cet exploit et parlait de feu l’international Ndaye Mulamba Pierre, de triste mémoire, comme sil s’agissait d’un demi dieu et qu’il revivait intégralement ce temps glorieux.

Ainsi, il n’a pas manqué de faire couler des larmes chaudes à voir une fin, peu viable, de celui qui a réussi, avec son talent et dévouement, à hisser haut les couleurs nationales.

Surnommé «Mutumbula» qui signifie «Léopard» en langue luba dit «Tshiluba» ou mieux «Tchiluba», Ndaye Mulamba qui est mort à l’âge de 70 ans, avait vu le jour un certain 04 novembre 1948 à Luluabourg, aujourd’hui Kananga, dans la province du Kasaï, en République Démocratique du Congo.

Blaise PUALA

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *