Nord-Kivu: «Airtel, arrêtez de nous voler, c’est assez », déclare la Lucha

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Des militants du Mouvement Citoyen « Lutte pour le Changement » -Lucha- étaient, ce jeudi 4 avril dans les rues de Beni et Bukavu. Dans les deux villes au Nord et Sud-Kivu, les manifestants protestaient contre la surfacturation des forfaits et la mauvaise qualité de la connexion pour des appels et Internet.

À Beni, les membres de la Lucha ont déposé leur mémorandum aux responsables locaux d’Airtel.

«Cette surfacturation, double perception pour mobile banking, médiocrité de la connexion et comptage erroné du temps de communication frôlent le degré le plus élevé de l’escroquerie et du néocolonialisme des multinationales. Nous ne pouvons plus accepter que vous continuez à appauvrir notre peuple par des pratiques commerciales que vous ne pratiquez même pas dans d’autres pays, alors que ceux-ci ne vous offrent pas un marché aussi immense que la République Démocratique du Congo avec ses 90 millions d’habitants», regrette la Lucha.

Dans la série des recommandations, les militants de ce Mouvement exigent du réseau de télécommunication «Airtel» la baisse du coût des services en fonction non seulement du niveau de vie du Congolais, mais aussi de l’impératif d’un gain normal, de la diminution des charges .

« Si au bout de 5 jours, les recommandations émises ne sont pas rencontrées, nous reviendrons à charge le jeudi prochain non seulement à Beni et Bukavu, mais également dans d’autres villes du pays», previennent-ils.

Djiress BALOKI depuis Beni

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp