spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu : début de la vaccination contre Ebola après le décès du premier cas à Beni

Dans un communiqué publié mercredi 13 octobre, l’organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé le lancement de la vaccination contre l’épidémie à virus Ebola dans l’aire de santé de Butsili en ville de Beni. Dans cette contrée du Nord-Kivu, un premier cas confirmé positif a été déclaré vendredi 8 octobre par le Ministre congolais de la santé.

Le malade, un garçon de 2 ans est décédé le 6 octobre dans un centre de santé local. “Il vivait au sein de la même communauté où trois membres d’une famille sont décédés en septembre après avoir ressenti des symptômes analogues à ceux d’Ebola”, apprend-t-on de l’organisation.

« Les personnes à risque, parmi lesquelles les contacts du cas confirmé et les premiers intervenants, seront vaccinées dans le cadre d’une action entreprise par les autorités sanitaires pour endiguer la propagation du virus », écrit notre source.

Pour la énième fois, c’est le vaccin rVSV-ZEBOV qui est utilisé pour freiner l’extension de la maladie. « Environ 1000 doses du vaccin anti-Ebola rVSV-ZEBOV et d’autres fournitures médicales ont été livrées de la capitale Kinshasa à la ville de Goma, dans le Nord-Kivu, et près de 200 doses ont été envoyées jusqu’à Beni », indique l’OMS.

Dans la zone, les équipes de riposte d’urgence travaillent également : « sans relâche pour suivre les contacts, décontaminer les lieux infectés et renforcer la surveillance et le dépistage ». Plus de 170 contacts ont déjà été identifiés et les équipes contrôlent leur état de santé, soutient.

Par ailleurs, les échantillons prélevés du premier cas sont examinés à Kinshasa par le principal laboratoire du pays, l’Institut national de recherche biomédicale de la République démocratique du Congo (INRB).

Les résultats du séquençage génomique permettront à déterminer “si ce dernier cas est lié aux précédentes épidémies”, citons : la 10ème, considérée comme la plus meurtrière dans l’histoire de la RDC, et qui a entraîné plus de 2000 morts entre 2018 et 2020 au Nord-Kivu et en Ituri, deux provinces voisines. Également, la 12ème déclarée éradiquée en mai dernier dans les zones de santé de Biena, Katwa, Butembo, Musienene et Manguredjipa au Nord-Kivu.

Djiress BALOKI/ correspondant au Nord-Kivu 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.