spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu: grève des infirmiers sous fond d’Ebola, la société civile s’en inquiète

En RDC, la ville de Beni (Nord-Kivu) a enregistré vendredi 8 octobre 2021 un nouveau malade positif à l’épidémie à virus Ebola. Une maladie qui resurgit alors que les infirmiers du secteur public sont en grève depuis plus de deux mois pour réclamer l’amélioration de leurs conditions salariales.

Cela inquiète le Premier vice-président de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu. « Nous craignons que cela ne puisse impacter négativement sur la réponse », lance Edgar Mateso dans un communiqué relatif à la réapparition de ce virus publié samedi dernier à Butembo, ville voisine de Beni.

Pour éviter le pire, cet acteur des forces vives en province interpelle le Ministre de la santé publique, hygiène et prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani : « de pouvoir répondre aux revendications des infirmiers pour qu’ils puissent combattre à la fois les autres maladies comme la covid-19 et la maladie à virus Ebola ».

Par ailleurs, il appelle la population à soutenir les efforts des acteurs sanitaires engagés dans la riposte afin d’éviter les dégâts humains comme c’est fut le cas lors de la 10ème épidémie d’Ebola qui avait fait plus de 2000 morts au Nord-Kivu et en Ituri entre 2018 et 2020.

« La population locale doit s’abstenir des intox, des mauvaises informations, des résistances et faciliter les experts à faire leur travail sur terrain », exhorte M. Edgar.

La province du Nord-Kivu fait face à une vague d’Ebola 5 mois après l’éradication de la 12ème épidémie qui a affecté les zones de santé de Biena, Katwa, Butembo, Musienene avec un cumul de 12 cas parmi lesquels 6 personnes guéries et 6 autres décédées.

Djiress BALOKI/ correspondant au Nord-Kivu

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.