spot_img

Latest Posts

Antony Blinken lance un appel aux détracteurs de la RDC: “Les pays de la région doivent cesser d’apporter un appui au M23”

Après des échanges avec le président de la république, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’est exprimé ce mardi 9 août sur le but de sa mission en RDC au cours d’un point de presse co-animé avec le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula Apala à la Cité de l’Union Africaine, à Kinshasa. 

Les professionnels des médias face au secrétaire d’état américain, Antony Blinken lors de son point de presse à la cité de l’UA, à Kinshasa

A la presse tant nationale qu’internationale, Antony Blinken s’est dit préoccupé par la situation sécuritaire à l’Est du pays et il a fait part de sa grande inquiétude face au risque d’embrasement de la région au vue de la tension actuelle entre la RDC et son voisin le Rwanda. Le Secrétaire d’Etat a déclaré:

“Les pays de la région doivent cesser d’apporter un appui au M23”.

Pour lui , cette question est le principal point d’attention de sa mission en RDC et au Rwanda, a fait savoir un communiqué de la cellule de communication de la présidence.

” Nous partageons votre souhait de mettre fin à la souffrance des populations de l’Est”

Se refusant à tout autre commentaire à ce sujet, le Chef de la diplomatie américaine a affirmé que cette question sera au centre de son entretien avec le président rwandais à Kigali.

Il a insisté sur le fait que les USA soutiennent la médiation Kenyane et angolaise dans ce dossier et suivent de plus près cette situation.

Par ailleurs , le secrétaire d’état américain a aussi fait part de son inquiétude sur le respect des normes environnementales en matière d’exploitation des ressources naturelles de la RDC.
Il a reconnu que la RDC est un pays-solution face à la problématique du changement climatique. Il a annoncé que les deux parties ont mis en place un groupe de travail pour le changement climatique.

Pour sa part, le VPM Lutundula a salué l’implication des USA face a l’invasion Rwandaise. Il en veut pour preuve la déclaration de l’ambassade américaine de Kinshasa ayant dénoncé en premier le soutien du Rwanda au M23.
Ce dernier a annoncé à la presse la démarche entamée auprès du Conseil de sécurité et de la Commission de l’Union Africaine après la publication du rapport d’experts de l’ONU qui démontre le soutien avec preuves irréfutables le soutien du Rwanda au M23.

Dans la presse occidentale,  on note que le but du déplacement du chef de la diplomatie américaine en Afrique est de faire contrepoids à l’influence russe.

Le secrétaire d’état, Antony Blinken est arrivé à
Kinshasa ce même mardi 9 août, à 14h 25 heures locales. Il a été accueilli à l’aéroport international de N’djili par le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala.

Antony Blinken est accompagné du sous-secrétaire d’Etat chargé de croissance économique, énergie et environnement José Fernandez, du Secrétaire d’Etat adjointe chargée des affaires africaines Molly Phee et du Directeur principal du Conseil National de Sécurité pour l’Afrique Judd Devermond.

Le chef de la diplomatie se trouve à Kinshasa dans le cadre de sa tournée en Afrique subsaharienne qui a débuté dimanche 7 août en Afrique du Sud. Après la RDC, la prochaine étape est le Rwanda dont les relations avec le gouvernement de Kinshasa restent tendues. La RDC accuse le Rwanda de Kagame de soutenir les rebelles du M23.

Il s’agit de sa deuxième visite en Afrique subsaharienne depuis sa prise de fonctions en 2021. Sa première visite l’avait conduit au Kenya, au Nigeria et au Sénégal.

Christiane EKAMBO

 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.