Attentat du centre d’Ebola à Butembo: Leila Zerrougui choquée et condamne cet acte insensé

Leila Zerrougui, chef de la monusco et Florence Marchal, porte-parole au cours de la conférence de presse extraordinaire à Kinshasa.Photo/JDN.

 

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo s’est déclarée choquée par l’attaque survenue aujourd’hui contre un centre de santé Ebola à Butembo dans la province du Nord-Kivu.

Un membre international du personnel de l’Organisation mondiale de la Santé -OMS- a été tué dans cette attaque et un employé du Ministère congolais de la Santé,publique a été blessé ainsi qu’un chauffeur.

« Je condamne fermement cet acte insensé et je présente mes condoléances à la famille de la victime », a dit Leila Zerrougui en ajoutant que: « nous demeurons engagés à soutenir la réponse contre Ebola et à protéger les populations affectées».

Depuis le début de l’épidémie, la réponse à Ebola a été entravée par plusieurs attaques contre des personnels et des structures de santé. Le médecin de nationalité camerounaise a été tué vendredi 19 avril à Butembo dans une attaque des hommes armés contre une équipe de riposte contre la maladie à virus Ebola dans l’enceinte de la clinique universitaire de l’Université catholique du Graben -UCG.

Il a succombé à ses blessures dans la salle des soins après avoir été atteint d’une balle lors de l’incursion des hommes armés alors qu’il participait à une réunion d’équipe, selon la Radio Okapi.

Ben NOTO

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp