RDC: Église catholique, inéluctable sur la scène politique

Quand le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a crié haut et fort que c’était Martin Fayulu le vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier, les partisans de Félix Tshisekedi l’ont taxé de tribaliste. Membre de l’église Centre Missionnaire Philadelphie, Félix Tshisekedi a célébré la fête de pâques à la cathédrale Notre Dame du Congo. Ce qui laisse comprendre que l’église catholique en RD-Congo reste inévitable pour les hommes politiques congolais.

Se sentant honoré, l’officiant du jour, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque émérite de Kinshasa, a salué avec déférence la présence du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en la Cathédrale Notre Dame du Congo, dans la commune de la Gombe. Il l’a béni pour la première fois depuis son investiture, en souhaitant que «son mandat soit bénéfique pour le peuple de Dieu». Pour Monsengwo, le geste du Président de la République en ce jour de Pâques est interprété comme une résurrection de la Nation RD-congolaise donnée pour morte par des nihilistes.

René KANZUKU

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp