spot_img

Latest Posts

Butembo : deux militants de la Lucha aux arrêts pour avoir réglé la circulation à la place de la PCR

Deux militants du Mouvement citoyen Lutte pour le changement “Lucha”, Mathieu Ivogha et Kasereka Setuna Joël ont été interpellés par les services de sécurité vers 18 heures 12 minutes vendredi 19 novembre non loin de la Station Takenga, au centre-ville.

Ces jeunes militants étaient arrêtés alors qu’ils réglaient la circulation en lieu et place des agents de la police routière. Ils sont accusés pour usurpation de pouvoir et trouble à l’ordre public.

Les deux militants ont été entendus sur PV au bureau des services de renseignement de la police, informe le commandant de la PNC locale. “Ces deux jeunes sont poursuivis pour trouble de l’ordre public et usurpation des fonctions”, précise le Commissaire Supérieur Principal Polo Ngoma   Jean Paul. Ce dernier appelle les militants de la Lucha à se conformer aux lois de la République.

« En vertu de quel document, en vertu de quel article, en vertu de quelle loi, ils commencent à régler la circulation. Ils ne veulent pas respecter les institutions ou soit l’autorité légalement établie, ils veulent faire des efforts pour non seulement saper l’état de siège, mais nous nous sommes là nous travaillons », déclare l’autorité policière.

Par ailleurs, le Mouvement citoyen Lutte pour le changement s’insurge contre l’interpellation de ses deux militants en ville de Butembo (Nord-Kivu). Dans un communiqué ce samedi, ce mouvement citoyen révèle que ces activistes revenaient de leur action initiée depuis lundi dernier sur place.

“Elle consistait à participer à la réglementation de la circulation sur le boulevard principal de la ville” où des accidents sont déplorés aux heures vespérales au quotidien à l’absence des agents de la police de circulation routière”, explique la Lucha.

« Ceux qui sont censés faire ce travail se sont caractérisés par non seulement une paresse inexplicable mais aussi et surtout par la perception des frais dits “Rapports” au lieu de s’acquitter de leur devoir primordial qui est la régularisation de la circulation routière », écrit ce mouvement citoyen.

Selon le rapport de la Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR) antenne de Butembo, près de 300 cas d’accidents ont été enregistrés entre juillet et septembre 2021. Le cumul des morts est de 21, aux côtés de 84 blessés graves et 111 blessés légèrement. Du côté matériel, 20 véhicules et 37 motos ont été endommagés. Des incidents répertoriés pour la plupart sur le boulevard principal de la ville.

Djiress BALOKI/ correspondant au Nord-Kivu 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.