Butembo: un mort après une attaque d’un groupe d’hommes armés à la barrière de Kangothe

Lors de la levée du corps du présumé milicien du lieu du drame par les équipes de la riposte contre Ebola.

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail
Lors de la levée du corps du présumé milicien du lieu du drame par les équipes de la riposte contre Ebola.

Un présumé milicien tué et des effets militaires récupérés par l’armée, tel est le bilan officiel d’une tentative d’attaque d’un groupe d’hommes armés à Butembo, au Nord-Kivu.

Le fait s’est produit aux environs de 21 heures de dimanche 7 avril à hauteur de la barrière de Kangothe, à l’entrée Nord de la ville.

D’après l’autorité urbaine, ces assaillants voulaient attaquer la ville à partir de la barrière. Mais ces derniers n’ont pas su résister au feu des forces loyalistes affectées à ce lieu.

Par la même occasion, Mbusa Sylvain Kanyamanda demande à ses administrés à collaborer avec l’armée loyaliste pour booster dehors l’ennemi.

«Nous ne cesserons jamais d’appeler la population de se désolidariser de toutes les forces négatives, parce qu’elles ne peuvent pas gérer une ville. Et si aujourd’hui, la population est derrière ces gens-là, on sera en train de compter chaque jour ces cas de morts et puis ces sont nos enfants », regrette-t-il.

Djiress BALOKI depuis Butembo

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp