spot_img

Latest Posts

CENI : “Ensemble pour la République” dénonce l’intention de Mboso d’orchestrer un cafouillage électoral à 2023

À travers une déclaration politique faite ce vendredi 15 octobre 2021, les députés nationaux membres de “Ensemble pour la République”, parti politique de l’opposant Moïse Katumbi et son regroupement politique” Ensemble pour le changement” dénoncent l’intention exprimée par Christophe Mboso N’kodia, Président de l’Assemblée nationale de vouloir orchestrer un cafouillage électoral dans le pays et contestent les méthodes cavalières utilisées par ce dernier.

Les députés nationaux des groupes parlementaires MS-G7 AMK et alliés aux quels se joint le parti politique Ensemble pour la République rappellent n’avoir pas délégué des membres de la CENI en l’absence du consensus et du respect strict de la procédure légale garantissant l’équité et la transparence nécessaires à un processus électoral apaisé.

Le regroupement politique de Moïse Katumbi tient à préciser à l’intention de la communauté internationale et nationale que les tractations auxquelles sa délégation invitée à rencontrer les chefs des institutions de la République agissant au nom et pour le compte de l’Union sacrée de la Nation en vue de la répartition des responsabilités revenant à la composante majorité n’ont pas abouti à un compromis jusqu’à présent, ni sur la répartition des postes, moins encore sur la désignation des personnes.

“Des informations faisant état d’éventuels candidats issus d’Ensemble pour occuper des postes au sein de cette CENI n’engagent nullement la responsabilité de Moïse Katumbi et de sa famille politique” peut-on lire dans leur déclaration.

De ce fait, la famille politique de Moïse Katumbi “dénonce avec énergie, le forcing, les pratiques de débauchage et de corruption tendant à imposer au peuple congolais, par la voie d’une CENI de pacotille, un nouveau cafouillage électoral à 2023”.

“Pour le bien-être de la RDC et de son peuple , Ensemble pour la République et ses deux groupes parlementaires dénoncent au même titre que le RAM où l’escroquerie d’État est confirmée et les intérêts du peuple ignorés, les magouilles politiques auxquelles le Président Mboso recourt dans le dossier CENI au détriment du consensus”, indique Ensemble.

Pour rappel, une plénière est prévue à l’assemblée nationale ce vendredi 15 octobre pour la lecture de différents PV.

Francis OTSHUDI

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.