spot_img

Latest Posts

Ituri : Pas de rentrée scolaire dans une partie de Mambasa suite à l’insécurité

Des portes d’un bon nombre d’établissements scolaires n’ont toujours pas rouvert depuis la rentrée scolaire 2022-2023 dans la partie Est du territoire de Mambasa, Ituri, en République Démocratique du Congo (RDC).

Cette situation est consécutive à l’activisme des milices locales et étrangères, les rebelles ougandais de l’Adf (forces démocratiques alliées) notamment dans les localités de Teturi, Mayuwano, Lwemba, Alima et Byakato, alerte ce lundi 12 septembre Gilbert Sivamwenda, coordonnateur de la société civile en chefferie des Babila-Babombi.

D’après cet acteur des forces vives, ces assaillants mènent des attaques depuis le début du mois de septembre à l’égard des forces armées congolaises et des civils. Ce qui a, alors, entraîné des déplacements massifs des populations vers des entités supposées en sécurité, témoigne une déplacée rencontrée le week-end dernier en ville de Beni.

« Nous sommes venus de Biakato après une incursion de l’ADF. Ils ont pillé et tué nos proches. Nous avons eu la vie sauve grâce à l’intervention de nos militaires. La situation était confuse », a déclaré la dame.

« Il faut que nos enfants aillent à l’école. C’est ça notre souhait c’est pourquoi nous appelons ceux-là qui sont en train de sécuriser la zone d’avoir pitié de nos enfants qui ont droit à l’éducation voire nos parents qui se déplacent vers Beni… », plaide ainsi Gilbert Sivamwenda.

Le territoire de Mambasa est actuellement secoué par des atrocités des groupes armés dont l’ADF. Ils s’illustrent par des tueries, des enlèvements, des pillages l’incendie des biens des civils.

Djiress BALOKI/ Nord-Kivu/ journaldesnations.net 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.