spot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kinshasa : l’atelier économique RDC-Indonésie met le cap sur le partenariat des pays leaders des bassins du monde (Eve Bazaïba)

Ce lundi 23 janvier, Kinshasa a accueilli le forum économique RDC-Indonésie. Représentant la République Démocratique du Congo à ces assises, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaïba était entourée de ses collègues dont les Ministres de l’Industrie et des Ressources Hydrauliques et Électricité plus les experts et l’Indonésie coiffée par Luhut Binsar Pandjaitan, Ministre-Coordonnateur en charge des Affaires Maritimes et de l’Investissement.

 Lors de son exposé le Ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a invité l’Indonésie à venir développer une Zone Économique Spéciale qui va accueillir uniquement ses investisseurs. Ceux-ci, vont pouvoir s’y installer et pourront ainsi aider  la République Démocratique du Congo  à développer  les filières de l’industrie textile  grâce à son coton, meilleur en Afrique, l’industrie du ciment, l’agroalimentaire et l’industrie des batteries électriques.

Arrivé à Kinshasa depuis dimanche, Luhut Binsar Pandjaitan a annoncé que son pays  va produire ses premières voitures électriques en 2024 et va mettre son expertise au profit dans la RDC dans l’installation de sa toute première usine de fabrication des précurseurs des batteries électriques dans la province du Haut-Katanga.

Eve Bazaïba a salué la détermination de l’Indonésie dans le renforcement de cette coopération sud-sud. Elle a indiqué que ce partenariat s’aligne autour d’échanges d’expériences. “Si nous travaillons effectivement dans la lignée des échanges d’expériences comme l’a indiqué le ministre-coordonnateur indonésien, beaucoup des choses vont changer. Dans 2 ou 5 ans, il y aura la création d’emplois à travers l’industrialisation du pays par la transformation locale de nos ressources naturelles”, a-t-elle indiqué.

Un communiqué conjoint a sanctionné les travaux de ce forum économique RDC-Indonésie. “Ce communiqué conjoint concerne 2 domaines précisément, le domaine forestier (les forêts, les tourbières et les mangroves) que nous devons exploiter pour l’intérêt de la population et les rentabiliser, et de l’autre côté, le domaine des minerais stratégiques que nous possédons tous par rapport à la transition énergétique et beaucoup d’autres possibilités”, a-t-elle précisé.

Pour Eve Bazaïba, le communiqué conjoint de Kinshasa repose sur l’accord signé en novembre dernier au sommet de G20 à Bali entre le Brésil, l’Indonésie et la RDC. « Ce communiqué repose sur l’accord que nous avons entre les 3 pays leaders des bassins du monde dans le domaine forestier qui luttent contre le changement climatique à savoir la RDC, l’Indonésie et le Brésil. Chacun des pays est leader dans son bassin. C’était tout à fait naturel que nous puissions nous mettre ensemble étant donné qu’on a le même environnement, le même potentiel et nous jouons le même rôle », a-t-elle fait savoir.  

Aux termes de la déclaration conjointe signée le 14 novembre 2022 à Bali, en Indonésie, les trois pays à savoir : la  République Démocratique du Congo, la République Fédérative du Brésil et la République d’Indonésie s’engagent à promouvoir la coopération mutuelle dans le domaine de la forêt tropicale et de l’action climatique sur la base de l’égalité et du bénéfice mutuel. Cet accord stipule également que les trois pays cherchent à approfondir la coopération entre leurs pays dans le but de développer et promouvoir l’action pour les forêts tropicales et la climat qui peut inclure, mais sans y limiter les domaines suivants :

  • La gestion durable et la conservation des forêts tropicales ;
  • La bioéconomie pour des forêts et des populations saines ;
  • La restauration des écosystèmes critiques et de la forêt.

Dès la semaine prochaine, les équipes qui vont se mettre ensemble pour préparer les termes de référence. Le Ministre-Coordonnateur en charge des Affaires Maritimes et de l’Investissement de l’Indonésie a promis de contacter le VPM déjà au début du mois de février pour l’organisation  au plus tard fin mars d’un autre forum économique entre la RDC et l’Indonésie.

Soulignons que l’autorité indonésienne est accompagnée d’une forte délégation composée des quelques vice-ministres et des investisseurs très  attirés par les opportunités qu’offre la République Démocratique du Congo.

Christiane EKAMBO

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.