La Chine ouvre ses portes : 6 nations exemptées de visa pour explorer le pays

La Chine vient d’annoncer une nouvelle politique de visa qui va ravir de nombreux voyageurs européens. En effet, le pays a décidé d’élargir sa politique de séjour de 15 jours sans visa à six nouveaux pays du Vieux Continent.

Désormais, les ressortissants de l’Autriche, de la Belgique, du Luxembourg, de la suisse, de la Hongrie et de l’Irlande, pourront se rendre en Chine et y séjourner pendant deux semaines sans avoir besoin d’obtenir un visa au préalable, que ce soit pour affaires, tourisme, visite à des proches ou simples transits . Cette mesure sera applicable du 14 mars au 30 novembre 2024 et vise à encourager le tourisme et les échanges culturels entre la Chine et ces pays européens.

Cette décision marque une nouvelle étape dans les relations entre la Chine et l’Europe et devrait permettre d’attirer davantage de visiteurs dans le pays. Les voyageurs pourront ainsi découvrir les richesses culturelles et historiques de la Chine sans les contraintes liées à l’obtention d’un visa.

Cette nouvelle politique de visa s’ajoute à celle déjà en place en novembre 2023  pour d’autres pays européens, tels que la France, l’Allemagne, l’Italie, le Pays-Bas ou encore l’Espagne. La Chine semble ainsi vouloir renforcer ses liens avec l’Europe dans cette période d’après pandemie et promouvoir le tourisme en facilitant les démarches administratives pour les voyageurs.

Signal fort dans la relance du tourisme

Le Ministère chinois des Affaires étrangères a récemment annoncé une initiative visant à stimuler le secteur touristique national, fortement impacté par les restrictions liées au COVID-19. Cette mesure s’inscrit dans une stratégie globale de relance du tourisme en Chine.

Nous espérons que davantage de pays accorderont aussi des facilités de visa aux citoyens chinois pour créer un réseau transfrontalier fluide favorisant les échanges de personnes, a souligné le ministère.

Les autorités chinoises espèrent que cette mesure contribuera à renforcer les échanges touristiques entre la Chine et l’Europe, et permettra aux visiteurs européens de découvrir les multiples facettes de ce pays fascinant.

Josué KALUBI/journaldesnations.net