spot_img

Latest Posts

Marche Verte : la CEDEAO appuie le projet de gazoduc Maroc-Nigeria pour une plus grande intégration de la région



Le discours du Roi Mohammed VI du Maroc a eu un écho favorable auprès de certains dirigeants africains. La réaction du président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Omar Alieu Touray, a porté haut l’importance accordée par le Roi Mohammed VI au projet gazoduc Nigeria-Maroc.



Alieu Touray s’est exprimé au sortir de l’audience lui accordée par l’Ambassadeur de SM le Roi à Abuja, au Nigéria, Moha Ou Ali Tagma.

Le président de la Commission de la CEDEAO a indiqué qu’il a suivi avec un grand intérêt le discours de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, à l’occasion de la célébration du 47ème anniversaire de la Marche Verte, ce lundi 7 novembre 2022.

Le président de la Commission de la CEDEAO a indiqué qu’il a suivi avec un grand intérêt le discours de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, à l’occasion de la célébration du 47ème anniversaire de la Marche Verte, ce lundi 7 novembre 2022.



Il s’est en outre félicité de l’avancement du projet et des retombées positives qu’il aura sur la région entière de l’Afrique de l’Ouest et sur les populations.

Touray a souligné que ce projet auquel la CEDEAO est partie prenante contribuera à une plus grande intégration de la région.


“Eu égard à la dimension continentale du Gazoduc Maroc-Nigeria, nous y voyons aussi un projet structurant promettant d’arrimer l’Afrique et l’Europe”, a souligné SM le Roi.

Compte tenu de l’intérêt particulier que Nous portons au partenariat avec les États de l’ouest du continent, ce projet représente pour Nous plus qu’un projet bilatéral entre deux pays frères, a affirmé le Souverain, soulignant que “Notre souhait est qu’il soit plus largement un projet stratégique profitable à l’ensemble de la région de l’Afrique de l’ouest, dont la population dépasse 440 millions d’habitants”.



SM le Roi a, à cet égard, relevé qu’outre le Maroc et la Mauritanie, ce Gazoduc offre aux quinze pays de la CEDEAO, des opportunités et des garanties en matière de sécurité énergétique et de développement socio-économique et industriel.

Pour rappel, la signature de l’accord sur le projet du Gazoduc Maroc-Nigeria est intervenue en décembre 2016. Un Mémorandum d’entente, a été signé récemment à Rabat, avec la CEDEAO et, à Nouakchott avec la Mauritanie et le Sénégal.

Outre le Maroc et la Mauritanie, ce Gazoduc offre aux quinze pays de la CEDEAO, des opportunités et des garanties en matière de sécurité énergétique et de développement socio-économique et industriel.

La signature de ce mémorandum, a poursuivi Sa Majesté le Roi, traduit l’engagement des pays concernés à contribuer à la concrétisation de ce projet stratégique et illustre leur volonté politique d’assurer son succès.


Christiane EKAMBO

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.