spot_img

Latest Posts

Maroc-UPF: Ouverture des 49èmes assises internationales de la presse francophone à Benguerir

Ouverture ce lundi 23 juillet à Benguerir, au Maroc des 49èmes assises internationales de la presse francophone. Environ 150 journalistes des pays qui utilisent le français comme langue principale sont présents à ces assises. Leadership des femmes est au centre des dialogues qui vont se faire jusqu’au 27 juillet. “Leadership féminin au sein des médias: Rôle des médias dans le renforcement du leadership des femmes”, est le sujet de tous les enjeux, aux assises de Benguerir.

Une vue des participants aux 49èmes assises de l’UPF à Benguerir, au Maroc

Ce forum se déroule dans le beau cadre de l’université Mohammed VI Polytechnique ( UM6P) après une interruption de deux années dues à la pandémie covid-19. Espace de réflexion et de partage, les 49èmes Assises de la presse francophone initieront des réflexions très approfondies. Les professionnels des médias du monde francophone vont produire aux termes de cette rencontre internationale, une feuille de route visant le renforcement du pouvoir d’action des femmes et leur promotion.

De gauche à droite, la PCA de l’agence congolaise de presse, Nicole Dmbambu, l’éditrice du journal des Nations, Christiane Ekambo, le rapporteur adjoint de l’AN de la RDC, Colette Tshomba

La secrétaire générale de l’Union internationale de la presse francophone (UPF), l’Armenienne, Zara Nazarian a conduit des mains de maître la cérémonie du lancement de ces assises. Dans son allocution, le président international sortant de l’UPF, Madiambal Diagne a indiqué que le thème de ce forum tombe à point nommé.

C’est donc comme un signe de destin que nos Assises-2022 s’ouvrent sur thème de leadership féminin

parce que nous passons la main à une femme à la tête de notre organisation, a-t-il indiqué. En effet, une femme très dynamique, Anne-Cécile Robert, directrice des relations internationales du média français Le Monde diplomatique vient d’être élu présidente internationale de l’UPF. Un choix judicieux décidé par les membres du Comité international à l’issue des élections lors de  l’assemblée générale, dimanche 22 juillet à Benguerir.

Tout en remerciant le partenaire officiel de cet événement l’office chérifien des Phosphates (OCP), partenaire officiel de cet événement, le Sénégalais Madiambal Diagne a reconnu que cette grande entreprise producteur mondial des phosphates a permis à

l’Union internationale de la presse francophone de rayonner pour promouvoir l’essor d’un journalisme libre et responsable.

Lors de son mot de bienvenue, la présidente de l’UPF-Maroc, Meriem Oudghiri a circonscrit le contexte de ce débat sur le leadership féminin dans les médias.

“Actuellement, les femmes “cheffes” au top management dans les médias se comptent au bout des doigts. Les stéréotypes, les stigmatisations et les discriminations sont, eux aussi, toujours présents”, a-t-elle regretté.

Des femmes leaders d’horizons multiples: femmes politiques, dirigeantes de grands groupes, intellectuelles, éditorialistes et femmes actives de la société civile sont présentes pour des partages d’expériences très fournies. Elles sont là, les femmes de renom à l’instar de Christiane Taubira, femme politique en Guyane, ancienne garde ds sceaux, la présidente de la haute autorité de la communication Audiovisuelle du Maroc, Latifa Akharbach également, Ramatoulaye Diallo N’Diaye, femme politique et femme d’affaires malienne, pour ne citer que celles-là.

La République Démocratique du Congo (RDC) se démarque à la réunion de Benguerir, avec une forte délégation de 14 journalistes. Le rapporteur adjoint de l’assemblée nationale, l’honorable Colette Tshomba Ntundu et la présidente du conseil d’administration de l’agence congolaise de presse, Nicole Dimbambu Buanga s’alignent également ces Assises internationales au Maroc pour le compte de la RDC.

A 72 ans d’existence, l’Union internationale de la presse francophone (UPF) est la plus vieille et grande organisation des professionnels des médias dans le monde. Elle a été créée à Limoges en France avec comme objectifs majeurs notamment de défendre la liberté de la presse, d’assurer la formation des journalistes, de promouvoir la coopération entre les médias de 110 pays francophones. L’UPF mise aussi sur l’organisation des séminaires, des forums régionaux et internationaux.

Christiane EKAMBO,  à Benguerir 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.