spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu : flambée des cas de la covid19, la riposte demeure incertaine

Depuis mi-juillet 2021, le Nord-Kivu connaît une flambée des cas liés à la pandémie à coronavirus. Goma, Butembo, Beni, trois grandes villes de cette province sont les plus touchées, selon les statistiques officielles.

En illustration, la Division Provinciale de la Santé (DPS) antenne de Butembo a, au cours de ces trois dernières semaines notifié 625 malades positifs à ce virus. Des cas répartis dans 14 zones de santé sur les 17 de la région de Lubero-Butembo-Beni.Des chiffres qui inquiètent les autorités sanitaires.

Une riposte sans moyens

Malgré la progression de la maladie, les équipes de riposte sont confrontées à des multiples défis pour faire à ce virus. Dans les villes de Butembo et Beni, deux laboratoires de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) y sont installés pour faciliter les analyses des échantillons.

Mais depuis quelques semaines : « A Beni, les machines fonctionnent à 25%. Nous n’avons que 4 machines qui sont utilisées sur les 16, et là vous comprenez que Beni ne fait pas assez d’analyses, il y a un problème », a déploré le coordonnateur de la DPS antenne de Butembo, le pharmacien Guy Makelele. Une déclaration faite le mardi 03 août 2021.

A cela s’ajoute : « la rupture des intrants, des kits de prélèvement, la carence des médicaments pour la prise en charge des malades dans des centres de traitement», martèle la même source.

« Ça ne nous permet pas de bien mener nos actions »

s’inquiète ce professionnel de santé.

Une autre difficulté, alerte Guy Makelele demeure l’absence d’un centre de production d’oxygène au niveau local. « Il nous faut un centre de production d’oxygène parce qu’avec cette situation, les quelques malades qui ont quand même un peu de moyens essayent d’évacuer leurs membres de famille à Goma, mais qui malheureusement sont décédés parce qu’ils étaient arrivés à Goma en retard », raconte-t-il.

Ce qui rend de plus en plus difficile la riposte : “ça c’est une situation qui nous fait vraiment très mal, et à cette allure c’est très difficile, il faut que le gouvernement au niveau national puisse vraiment nous venir en aide”, plaide Guy Makelele.

Le Nord-Kivu est la deuxième province de la RDC avec les plus des malades. A ces jours, les cas testés positifs à la covid19 sont porteurs du variant indien Delta, très contaminant selon les experts de santé.

Djiress BALOKI/Nord-Kivu

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.