spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu : la station de la radio Mikeno vandalisée à Bunagana par le M23

L’Organisation non gouvernementale ‘’Journaliste en Danger’’ (JED) alerte sur le vandalisme de la station de la radio communautaire la voix de Mikeno, émettant à partir de la cité de Bunagana, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC.

L’acte ‘’criminel’’ attribué au M23, a été signalé dans la soirée de lundi 13 juin, jour de la prise du contrôle de Bunagana, un grand centre transfrontalier entre la RDC et l’Ouganda ce mouvement terroriste soutenu militairement par le Rwanda, d’après les autorités congolaises.

« Tous les matériels de haute et basse fréquence ont été emportés pendant l’occupation de la cité », lit-on dans un communiqué de JED au public ce mardi.

André Byamungu, directeur de la RACOM, joint à partir de son refuge, a déclaré à JED : « Je deviens muet et ne saurai plus par où commencer si l’accalmie revenait, car ils ont saccagé ma radio, emporté l’émetteur, le mixeur, les microphones. Ils ont également détruit l’acoustique du studio avant de laisser les tables du studio cassées ».

Et de poursuivre : « pour l’instant, seuls les dictaphones portables ont été sauvés par nos collègues et nous ». Pour se mettre à l’abri des menaces de certains responsables du M23 : « le personnel de la radio communautaire la voix de Mikeno est en refuge en Ouganda et dans les autres agglomérations riveraines de Bunagana », martèle la même source.

Ce mardi, selon plusieurs sources locales, les combats ont repris entre le M23 et les forces de défense congolaise. « L’espoir est permis pour revoir Bunagana entre les mains des FARDC », témoigne le président de la société civile de Rutshuru, Jean-Claude Bambaze.

Djiress BALOKI/ Nord-Kivu/ journaldesnations.net 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.