spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu : première attaque des rebelles de l’ADF confirmée à Butembo,  bilan très lourd 

Une nouvelle évasion “massive” de plus de 800 détenus a été signalée à la prison centrale de Butembo dite Kakwangura à l’issue d’une attaque armée. L’armée congolaise pointe des présumés combattants de l’ADF, forces démocratiques alliées dans cet incident sécuritaire qui a visé les installations carcérales vers 2heures 30 minutes de ce mercredi 10 août situées au quartier Kambali, non loin de la Mairie locale, dans la province du Nord-Kivu (RDC).

C’est la toute première attaque attribuée à l’ADF dans la ville de Butembo depuis leur activisme dans la région de Beni. Ils ont visé la prison centrale. Pour accéder aux locaux, ils ont cassé les portes des différentes cellules à l’aide d’une meuleuse électrique alimentée par un générateur afin de libérer leurs collaborateurs, selon le porte-parole de l’armée dans la région.

« Tous les ADF arrêtés à Beni ont été transférés dans d’autres provinces. L’ADF a eu cette information et voilà comment il a jugé bon de venir s’attaquer à la prison de Butembo pour récupérer un certain Kizito qui était déjà ADF connu et arrêté, aussi 12 femmes des ADF qui étaient ici dans un processus d’être évacués ailleurs. Nous sommes intervenus avec retard », a déclaré l’officier militaire.

A propos du bilan humain, le capitaine Antony Mwalushayi évoque “la mort de deux policiers commis à la garde de la prison, cinq combattants de l’ADF tombés et deux autres capturés. Trois armes du type AK 47 et un colis contenant des munitions ont été récupérées du côté assaillant”, a-t-il poursuit.

Plus de 800 prévenus et détenus ont été libérés, selon le décompte fait par le président de la société civile locale après une descente sur le lieu de la scène. Les forces armées congolaises affirment avoir capturé une centaine sans donner plus des précisions sur les circonstances. Le président des forces vives locales, Révérend Pasteur Saanane est désemparé.

« Il y avait au total 874 prisonniers. 52 ont réussi à se restreindre, et donc ils sont partis avec le reste. Tous ces détenus sont à destination avec ces ADF. Il y a un commandant qui a pu intervenir pour cesser de limiter les dégâts mais ils étaient moins nombreux », a indiqué cet acteur sous un ton d’indignation.

Dans leur retranchement, les présumés ADF ont pris la direction de la chefferie des Bashu, à l’Est de la ville, dans le territoire de Beni. Sur leur passage, ces derniers sont accusés d’avoir pillé dans des boutiques et des maisons d’habitation dans la commune Bulengera. Dans des vidéos filmées par des curieux et que nous avons authentifié, l’on peut voir des assaillants tiré avec eux des chèvres et moutons sans être inquiétés. D’autres pourchassaient des poules dans des parcelles.

Djiress BALOKI/ Nord-Kivu/ journaldesnations.net 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.