spot_img

Latest Posts

RDC : Patrick Muyaya et Jean-Lucien Busa présentent les avantages de la suppression de 14 prélèvements fiscaux par la RDC

Dans le souci de favoriser le climat des affaires en République démocratique du Congo, le gouvernement congolais annonce la suppression de 14 prélèvements fiscaux dans l’importation et l’exportation des biens.

L’annonce a été faite ce lundi 18 juillet 2022 dans un point de presse tenu à Kinshasa par les ministres de la communication et médias Patrick Muyaya et Jean-Lucien Busa du commerce extérieur.

“Le gouvernement a approuvé l’arrêté qui supprime certaines taxes et allège d’autres. Ce qui présente quelques avantages”,  a  révélé le ministre Muyaya dans son introduction pour expliquer le sujet du jour. Un sujet de haute facture économique pour la RDC qui a poussé les deux ministres à plancher sur : “La rationalisation des taxes et autres prélèvements à l’importation et à l’exportation : quels avantages pour la Rd-Congo ?

Le Ministre du commerce extérieur a par la même occasion annoncé l’allègement d’au moins 20 autres taxes. Ce qui donne à la République Démocratique du Congo un certain nombre d’avantages notamment dans la réduction du coût pour rendre compétitive l’économie de la RDC dans la région, a expliqué Jean-Lucien Busa.

Jean-Lucien Busa est en outre revenu sur l’adhésion de la RDC à la communauté d’Afrique de l’est, EAC, la SADC et autres. Pour lui, l’adhésion à ces différences organisations régionales

va permettre à la RDC d’ouvrir son économie à d’autres horizons, grâce à une économie attractive et compétitive.

“Cette mesure que le gouvernement vient de prendre en supprimant 14 prélèvements fiscaux, permet de pouvoir améliorer la stratégie de la relance économique par l’offre, parce que le coût de production va baisser”, a déclaré le ministre du commerce extérieur.

S’inscrivant dans la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi, Jean-Lucien Busa a souligné que la RDC doit avoir une économie attractive et compétitive pour s’adapter à cette réalité.

“Mais si nous n’avons pas une économie compétitive, nous n’aurons pas non plus un pays attractif aux investissements, le gain va être très réduit par rapport à d’autres pays qui eux, se positionnent très bien”, a indiqué le ministre Jean-Lucien Bussa.

Donc, sur le plan interne, il faut relancer l’économie.

“Avec les effets néfastes de la Covid-19, avec l’impact de la guerre russo-ukrainienne, chaque pays doit développer des mécanismes qui lui permettent de pouvoir avoir une économie qui s’adapte à cette réalité et qui permette à ses citoyens d’être en sécurité”, a poursuivi le ministre du commerce extérieur.

Francis OTSHUDI/ Journaldesnations.

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.