spot_img

Latest Posts

Butembo : un culte de prière ce samedi pour commémorer le 7ème anniversaire des tueries à Beni

La coordination de la société civile de Butembo a célébré samedi 2 octobre 2021 à travers un culte de prière le 7ème anniversaire du début des tueries de civils sur l’étendue de Beni (Nord-Kivu). Tout s’est déroulé dans la cour de la paroisse 55ème CEBCE à Vungi, près du centre-ville.

Des centaines de personnes ont répondu présent à ce rendez-vous organisé sous le thème « Levons-nous et bâtissons ». Parmi les participants : des militants des mouvements citoyens, des membres des associations des jeunes pour ne citer ceux-là. Louange, adoration et intercession ont caractérisé ce moment de prière en faveur du retour de la paix dans la région de Beni-Ituri, secouée par des violences armées et des conflits.

Dans leurs allocutions, les différents intervenants ont prédit “l’unité” afin de vaincre l’ennemi au vu des statistiques inquiétantes des civils massacrés, enlevés aux côtés des biens pillés soit brûlés. Des faits attribués aux assimilés combattants des forces démocratiques alliées (ADF) très actifs dans la région.

Alors, pour tenter de soulager la souffrance des rescapés, la société civile locale a débuté lors de ce culte “la campagne de mobilisation de fonds” pour les déplacés internes, a annoncé le Révérend Pasteur Mathe Sanane, président des forces vives de Butembo.

« A tous ceux qui sentent la douleur de la population meurtrie de mobiliser chacun une contribution pour assister nos bien-aimés qui ont été déplacés de force par l’ennemi », a-t-il plaidé sous une voix triste.

Par ailleurs, une pétition collective a été lancée pour soutenir “l’avant-proposition de loi portant instauration d’un service militaire volontaire rapide et autorisant le port d’armes à certains citoyens congolais en situation de légitime défense au Nord-Kivu et en Ituri”. Les copies de ladite pétition seront déposées dans des endroits publics de la ville et environs, ont indiqué les initiateurs de l’action, des mouvements citoyens.

A ce jour, les acteurs de la société civile au Nord-Kivu dressent un bilan de plus de 4000 civils tués depuis 2014 à Beni et dans une partie de la province voisine de l’Ituri. Suite aux atrocités des groupes armés locaux et étrangers dont les présumés combattants de l’ADF au Nord-Kivu et en Ituri, un régime exceptionnel de “l’état de siège” y est en vigueur depuis mai dernier.

 

Djiress BALOKI/ correspondant au Nord-Kivu 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Don't Miss

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.