Fally Ipupa au CTO/Goma: “C’est inadmissible de recruter des enfants pour faire la guerre”

L'artiste Fally Ipupa visitant le Centre de transit d'orientation -CTO- de Goma.

L’artiste Fally Ipupa visitant le Centre de transit d’orientation -CTO- de Goma.

En marge de la Journée internationale de l’Enfant Soldat, la star de la musique congolaise de renommée internationale et ambassadeur de bonne volonté pour la prévention du recrutement d’enfants, l’artiste Fally Ipupa a, le mardi 12 février 2019 visité le Centre de transit d’orientation -CTO- de Goma, dans le Nord-Kivu.

Durant son passage dans ce Centre administré par l’ONG Concert d’actions pour jeunes et enfants défavorisés -CAJED-, le musicien congolais s’est entretenu avec des garçons et des filles séparés des groupes armés. Au cours de cet entretien, ces enfants lui ont fait part des atrocités vécues et manifesté leur désire de ne plus jamais s’associer aux groupes armés. Ce qui ressort du compte-rendu de l’actualité des Nations-Unies en RD-Congo de ce mercredi 27 février 2019.

“En tant que père, en tant que congolais, je suis triste de savoir ce que nos enfants subissent du fait du conflit armé en RDC. C’est inadmissible de recruter des enfants pour faire la guerre. C’est inadmissible de donner une arme à un enfant. Leur place est à l’école, dans leurs maisons et avec leurs parents…”, regrette Fally Ipupa.

À en croire un rapport de la Monusco, entre 2014 et 2018, 8421 enfants (filles et garçons) ont été recrutés par 49 groupes armés. À cet effet, l’Organisation des Nations-Unies en RD-Congo et ses partenaires travaillent d’arrache-pied pour renforcer la séparation des enfants des groupes armés. De ce fait, des contacts sont déjà établis avec une trentaine de chefs des groupes armés en vue de négocier la libération effective des enfants présents dans leurs rangs.

Par ailleurs, le bureau de la représentante spéciale du secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, prépare le lancement de sa campagne mondiale intitulée”AGIR pour protéger les enfants touchés par les conflits” au mois d’avril prochain à New-York, aux États-Unis. Cette initiative vise à sensibiliser le public et à prendre des mesures pour mettre fin aux violations graves des droits des enfants, y compris le recrutement d’enfants et les prévenir.

René KANZUKU

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp