spot_img

Latest Posts

Lubumbashi : IRDH dément la tentative de sabotage de l’image de Félix Tshisekedi par les Katangais

Dans une mise au point envoyée à la rédaction du journaldesnations.net ce mercredi 08 juin 2022, l’Institut de recherche pour les droits humains ( IDRH) dément formellement la rumeur propagée par les combattants de l’UDPS à travers une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, faisant état d’un sabotage de l’image du chef de l’État, Félix Tshisekedi par les Katangais.

L’aéroport de la Luano n’a pas connu ni d’acte ni tentative de sabotage sur base d’une sensibilité ethnique.

D’après l’institut de recherche pour les droits humains, cette rumeur est totalement fausse, elle a été plutôt propagée par les combattants du parti au pouvoir” Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à travers une vidéo. L’institut de recherche pour les droits humains condamne ce discours qu’il qualifie d’inutile et incitatif à la division de la population sur base de l’appartenance ethnique à la veille de la visite du Roi des Belges et du Pape François à Lubumbashi.

Déroulement des faits à l’aéroport de Luano selon IDRH.

En effet, le vendredi 03 juin 2022, l’ingénieur LUZOLO de la société MUSAL SARL, en charge du réaménagement des panneaux publicitaires sur l’une des façades de l’aéroport international de la Luano, avait saisi officiellement le département commercial de la direction provinciale de la Régie des Voies Aériennes (RVA), afin de remonter la bâche portant l’effigie du Chef de l’Etat, TSHISEKEDI, au-dessus de l’effigie du Président Laurent Désiré KABILA. Des policiers de la RVA étaient commis à la sécurisation de son travail.

Non informé, l’officier des renseignements constatant le début du travail, avait instruit l’arrestation immédiate des employés de MUSAL, au motif qu’ils seraient en train d’effacer toute image du Président TSHISEKEDI, avant l’arrivée du Roi Philippe et du Pape Francois au Katanga.

Les ouvriers acheminés par des militaires de la Garde République (GR) ont été relâchés, le même jour, après des amples explications.

Cependant, l’ingénieur LUZOLO est encore détenu au cachot de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR).

Les chercheurs de l’IRDH trouvent incorrect et injuste le discours des combattants de l’UDPS/Lubumbashi publié ce 07 juin 2022, en amplifiant et relayant qu’il y aurait une tentative de sabotage du Président de la République planifiée lors d’un certain Forum qui aurait eu lieu à Lubumbashi.

De ce fait, l’IRDH recommande aux dirigeants des partis politiques œuvrant au Katanga et à l’UDPS en particulier,

de fournir des gros efforts d’éducation de leurs membres pour ne pas mettre l’allumette à la poudrière.

Au Directeur Provincial de l’ANR, l’IRDH demande la libération urgente de l’ingénieur LUZOLO, afin de couper court à toute interprétation politicienne de la mauvaise communication entre les services de sécurité et renseignements travaillant à l’aéroport international de la Luano.

Au Gouverneur du Haut-Katanga et au Ministre en charge de l’intérieur, de convoquer illico les dirigeants de l’UDPS, afin de les mettre face à leurs responsabilités d’encadrement des militants.

Francis OTSHUDI/ journaldesnations.net 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.