spot_img

Latest Posts

Nord-Kivu : encore un écogarde tué dans une attaque des ex-miliens du M23, alerte l’ICCN

Des anciens combattants de la rébellion du M23 (Mouvement du 23 mars) lourdement armés ont attaqué samedi 20 novembre vers 20heures30 minutes locales un poste de patrouille des gardes du Parc National des Virunga. Information publiée à travers un communiqué la Direction Provinciale de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature ( ICCN), Nord Kivu.

Le poste visé est situé à proximité du village de Bukima, au sein du secteur de Mikeno, dans le Territoire de Rutshuru, rapporte la même source. Lors de l’incident sécuritaire, un écogarde a été tué par balle.

Il s’agit du « Brigadier en chef Mutazimiza Kanyaruchinya Etienne, 48 ans. Il est entré à l’ICCN en 1995. Il laisse derrière lui une épouse et quatre enfants. Les autres gardes présents sur le lieu de l’attaque sont sains et saufs », apprend-t-on de l’ICCN.

D’après l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ces ex-membres du M23 sont regroupés aux confins des frontières rwandaise et ougandaise. « Ils cherchent à établir des bases sur le territoire du Parc National des Virunga », alerte-t-il.

Une attaque similaire a été déplorée dans des localités de Jomba et Bunagana, il y a une quinzaine de jours. Elle est attribuée aux mêmes individus à un autre poste de patrouille des rangers. « L’intervention des FARDC, au prix de plusieurs morts dans leurs rangs, avait mis fin à ces troubles », écrit l’ICCN.

L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature ne ménagera “aucun effort pour traduire en justice, dans le respect de la loi, les auteurs de ce nouveau crime de guerre”. Il promet de continuer son appui aux soldats congolais afin de rétablir l’Autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national.

Djiress BALOKI/ correspondant au Nord-Kivu

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.