RDC: Félix Tshisekedi, le déboulonneur déboulonnable!

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Lors de son séjour aux États-Unis d’Amérique, le président congolais Félix Tshisekedi avait déclaré tout haut qu’il doit déboulonner le système dictatorial de son prédécesseur Joseph Kabila.

En réponse à ces propos qui avaient fait fuser des réactions de partout dans le camp de Kabila, Fayulu recadre Félix Tshisekedi. À la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 15 avril 2019 au Chatham House à Londres, avec l’ancien représentant de l’ONU en RDC, Alan Doss, l’ancien candidat président Martin Fayulu Madidi qui se réclame jusqu’ici le vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018, a déclaré: “l’ex-président congolais Joseph Kabila dispose de tous les outils pour déboulonner Félix Tshisekedi en appliquant la constitution”.

À l’en croire, c’est en faisant usage légale de la Constitution qu’il le ferait tomber. Fayulu a, de ce fait, estimé que le Parlement, tel que constitué, est capable de faire renverser le président Félix Tshisekedi, en vertu de l’article 166 de la Constitution. Car, avance-t-il, la décision de poursuites ainsi que la mise en accusation du président de la République sont votées à la majorité des deux tiers des membres du Parlement. Et, c’est Joseph Kabila qui détient cette majorité.

“En cas de condamnation, le président de la République est déchu de ses charges. Comme la déchéance est prononcée par la Cour constitutionnelle, qui est également dirigée par des proches de Kabila, ce dernier dispose de tous les outils pour déboulonner Felix Tshisekedi”, a conclu Martin Fayulu.

René KANZUKU

 

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp