Soudan: La répression sanglante des manifestants fait 101 morts à Khartoum

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Les morts se comptent dans les hôpitaux et dans les eaux du Nil au Soudan. Au total 101 personnes ont perdu la vie après la répression par les militaires de la contestation massive de l’opposition lundi 3 juin à Khartoum.

Une répression meurtrière en cette période de ramadan, lors d’un sit-in pacifique devant le siège de l’armée. Les militaires viennent de l’ancienne régime et ont l’habitude des atrocités.

Ils essaient de tendre la main à l’opposition et demande la reprise du dialogue. De son côté, l’Alliance pour la liberté rejette toute procédure de négociation avec l’armée dont elle considère l’action de répression comme un coup d’État.

Face à ces atrocités inédites, la Fédération Internationale des Droits de l’homme- FIDH et les ONG soudanaises demandent une intervention urgente de la communauté internationale. À Khartoum, l’Internet est coupé depuis ce lundi 3 juin. L’ONU s’attèle déjà à la relocalisation de son personnel.

Christiane MUNOKI EKAMBO

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp