spot_img

Latest Posts

Médias: UNFPA invite les journalistes à participer massivement au concours ” Prix Henriette Eke” du 10 juin au 15 Novembre 2022

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a tenu un point de presse pour le lancement du Concours des médias dénommé “Henriette Eke”, ce 08 juin 2022 à Roméo Golf dans la commune de la Gombe.

Ce concours ayant pour thème “Éliminer les décès maternels évitables en RDC” a pour objectif  de créer une émulation entre les journalistes afin de donner un meilleur traitement d’informations concernant la population notamment sur différents thématiques qui couvrent les missions dévolues à l’UNFPA.

Parmi ses actions de grande envergure, le Fonds des Nations Unies a toujours militer pour cette vision:

« Aucune femme ne doit mourir en donnant la vie, aucun enfant ne doit mourir en venant au monde ».

Cette compétition qui va réunir les professionnels des médias s’étend sur une période allant du 10Juin au 15 Novembre 2022 sur l’étendue du Pays.

Le « Prix Henriette Eke » va récompenser les professionnels des médias qui vont se distinguer dans les différentes productions axées sur la santé maternelle, néonatale et infantile.

Pour ce faire, 4 catégories des médias sont pris en compte lors de concours notamment la Presse Écrite dont la production doit être la réalisation d’un article de 3000 mots avec espace, la presse en ligne avec 2000 mots et espace, la radio et télévision avec 2 à 5 productions. Cette activité a été animée par le représentant Pays du UNFPA, Dr. Eugène Kongnyuy  qui a expliqué en long et large l’objet de ce concours.

Hommage à Henriette Eke, “sage-femme”

C’est ce vendredi que se déroulera le lancement  officiel de cette compétition journalistique pour le “prix Henriette Eke” avec le ministre de la Communication et médias,   porte parole du Gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe.

Signalons que le concours est organisé en hommage à cette sage-femme du nom d’Henriette Eke Mbula  qui a mené un grand combat afin que cette profession ait une place considérable et soit revaloriser dans notre pays.

Avant sa mort, l’UNFPA avait conclu un partenariat avec la confédération internationale des sages-femmes, en créant le programme sage-femme sur le slogan « le monde a plus que jamais besoin des sages femmes pour sauver la vie des mères et des bébés ». Ceci dans le but d’appuyer la lutte pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile. Henriette EKE, fut conseillère pays des sages-femmes en RDC, conseillère pays de l’OMS-RDcongo et également conseillère-pays des sages femmes au Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa).

Notons que les inscriptions au concours se feront en ligne sur le site de l’agence des Nations Unies pour la population.

 

Christelle LABU/journaldesnations.net

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.